12.1 C
Val-de-Travers
16 août 2022
- Publicité -

SUIVEZ-NOUS

Covid-19 : premier cas du variant Omicron détecté dans le Canton de Neuchâtel

Le Canton de Neuchâtel vient d’identifier un premier cas du variant Omicron. La personne infectée a été placée en isolement. Omicron étant beaucoup plus contagieux que le variant Delta, les Autorités sanitaires appellent instamment la population à respecter les gestes barrières et à se faire vacciner afin de ne pas saturer le système sanitaire neuchâtelois, déjà sous très forte tension.

Le premier cas du variant Omicron a été détecté sur sol neuchâtelois. À la suite d’un test positif au Covid-19, le cas vient d’être confirmé par séquençage. Cette personne a été identifiée grâce à une enquête d’entourage menée dans le Canton de Berne. Elle a été placée en isolement. Par ailleurs, trois autres cas suspects font l’objet d’un séquençage de génome afin de confirmer ou infirmer la présence du variant Omicron.

Omicron plus transmissible que Delta

À ce stade, les faits scientifiques démontrent que le variant Omicron est beaucoup plus contagieux que le variant Delta. En revanche, on ne sait pas encore s’il est plus ou moins dangereux ni de quelle manière il peut influer sur la protection vaccinale. Cependant, la conjonction de plusieurs facteurs inquiète très fortement les Autorités sanitaires : alors qu’il est constaté que l’efficacité des vaccins diminue au cours du temps contre les infections au variant Delta, la haute contagiosité d’Omicron peut conduire à une hausse très importante des infections, qui peut se répercuter sur le nombre de personnes nécessitant des hospitalisations.

Appel au respect des gestes barrières

Afin de ralentir la propagation du nouveau variant, les Autorités sanitaires neuchâteloises prient donc instamment la population de respecter scrupuleusement les gestes barrières (masque, distance, aération et lavage des mains), même lors des réunions familiales ou amicales durant les fêtes de Noël. Elles invitent en outre les Neuchâteloises et les Neuchâtelois à se faire vacciner, que ce soit pour la vaccination de base ou pour une dose de rappel, particulièrement pour les personnes de plus de 65 ans. L’arrivée du variant Omicron leur fait en effet craindre une saturation du système global sanitaire neuchâtelois, déjà fortement mis sous tension par les infections dues au variant Delta. La situation est actuellement tendue au Réseau hospitalier neuchâtelois (RHNe), à NOMAD (Neuchâtel organise les soins à domicile) et dans les établissements médico-sociaux.

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous avez repéré une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée ou par e-mail.

SUIVEZ-NOUS

Dernières news

PARTENAIRES

 

Newsletter

Soyez informé des dernières nouvelles à Val-de-Travers

Reçois les news de Val-de-Travers dans ta boîte!

Reçois les news de Val-de-Travers dans ta boîte!

Rejoins-nous afin de recevoir une fois par semaine notre newsletter!

Vous êtes inscrit!

X
X

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :