12.1 C
Val-de-Travers
15 avril 2024
- Publicité -
- Publicité -

SUIVEZ-NOUS

La campagne d’automne de vaccination contre la COVID-19 débute dans le canton de Neuchâtel

- Publicité -

Le Canton de Neuchâtel lance sa campagne automnale de vaccination contre la COVID-19. Dès jeudi 19 octobre, plusieurs pharmacies neuchâteloises et certains cabinets médicaux effectueront cette vaccination. Le nouveau vaccin, adapté aux variants actuels, est recommandé aux personnes âgées de 65 ans et plus ainsi qu’aux personnes avec facteurs de risques. La vaccination contre la grippe pourra être effectuée en même temps.

La vaccination contre la COVID-19 débute dès le jeudi 19 octobre dans le canton de Neuchâtel. Elle sera effectuée dans une trentaine de pharmacies neuchâteloises et deux centres médicaux et par certains médecins traitants. Pour en bénéficier, il sera nécessaire de se renseigner directement auprès de son médecin généraliste ou des pharmacies vaccinatrices (liste sur www.ne.ch/VaccinCovid). En effet, contrairement à la période pandémique, le Canton ne dispose plus de centres de vaccination. De ce fait, aucun rendez-vous ne pourra être pris via le Service cantonal de la santé publique (SCSP). 

- Publicité -

La situation épidémiologique s’est considérablement apaisée. Chez les personnes de moins de 65 ans ne présentant pas de facteurs de risque, la probabilité de complications ou d’une forme grave de la maladie est ainsi minime. En revanche, chez les personnes vulnérables, le risque est plus élevé. Le virus, en évolution constante, présente de nouvelles mutations qui lui permettent d’échapper en partie à l’immunité acquise par la population. En outre, la protection conférée par la vaccination ou par une infection antérieure diminue avec le temps. À ces deux facteurs s’ajoutent des contacts plus nombreux dans les espaces intérieurs à l’approche de l’hiver.

Par conséquent, l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) et la Commission fédérale pour les vaccinations (CFV) recommandent aux personnes vulnérables une dose de vaccin, administrée au plus tôt six mois après la dernière dose de vaccin ou après la dernière infection connue. Sont considérées comme vulnérables : les personnes à partir de 65 ans, les personnes de plus de 16 ans souffrant de maladie chronique (y compris les femmes enceintes atteintes de maladies préexistantes) et celles atteintes de trisomie 21. Pour toutes ces personnes, la vaccination est gratuite. Les nouveaux vaccins utilisés se présentent sous forme de monodoses et sont adaptés au variant actuel en circulation (Moderna et Pfizer XBB.1.5).

- Publicité -

Pour toutes les autres personnes sans facteur de risque, la vaccination contre la COVID-19 n’est pas recommandée car la probabilité de développer une forme grave de la maladie est quasiment inexistante. La vaccination ne leur procurerait qu’une protection minime et brève contre une forme bénigne. Cependant, ces personnes-là peuvent recevoir une injection (contre paiement) si elles le souhaitent.

À noter que la vaccination contre la grippe pourra être effectuée en même temps que celle contre la COVID-19. Le vaccin contre la grippe, également fortement recommandé aux personnes vulnérables, est en revanche payant dans les pharmacies.

Vous avez repéré une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée ou par e-mail.

- Publicité -

Laisser un commentaire

Vous avez repéré une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée ou par e-mail.

Dernières news

PARTENAIRES

 

Newsletter

Soyez informé des dernières nouvelles à Val-de-Travers

- Publicité -
Reçois les news de Val-de-Travers dans ta boîte!

Reçois les news de Val-de-Travers dans ta boîte!

Rejoins-nous afin de recevoir une fois par semaine notre newsletter!

Vous êtes inscrit!

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :