12.1 C
Val-de-Travers
vendredi, février 26, 2021

Dorénavant on peut aussi consommer en ligne et local pendant le Black Friday mais aussi toute l’année !

Une place du marché virtuelle mais avec des commerçants régionaux… voici en quelques mots ce que propose désormais vallon.info. Attachées à la région et à...

SUIVEZ-NOUS

Vaccination Covid-19 : montée en puissance du dispositif cantonal dès cette semaine

Image par torstensimon de Pixabay

Avec l’arrivée du vaccin Moderna, le Canton de Neuchâtel peut, dès cette semaine, renforcer le déploiement de son dispositif de vaccination contre la Covid-19. Depuis le 18 janvier, des équipes mobiles se rendent dans les EMS pour vacciner les résident-e-s et le personnel qui le souhaitent. Dès la semaine prochaine, la capacité du centre de vaccination de Cernier, ouvert le 28 décembre, sera doublée. Dès février, deux autres centres cantonaux seront ouverts, l’un à Neuchâtel, l’autre à La Chaux-de-Fonds. Dès la mi-février, les cabinets médicaux et les pharmacies volontaires pourront également vacciner leurs patient-e-s.

Le Canton de Neuchâtel monte en puissance dès cette semaine dans sa capacité de vaccination contre le Sars-Cov-2 (Covid-19) grâce à la livraison du vaccin Moderna. Le dispositif développé lui permettra de vacciner toute la population qui le désire, tout en s’adaptant aux importantes contraintes externes, telles que les délais de livraison, les échéanciers d’homologation des vaccins qui seront mis sur le marché ainsi que leurs spécificités d’utilisation. Les différents partenaires et moyens qui vont progressivement être intégrés à ce dispositif permettront de vacciner à terme 6000 personnes par semaine.

- Publicité -

Ainsi, la capacité de vaccination du centre du Mycorama à Cernier sera doublée dès le 25 janvier. Ce centre, ouvert le 28 décembre, est pour l’instant réservé à la vaccination des personnes extrêmement vulnérables, selon la stratégie définie par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Cette capacité passera de 500 à 930 injections par semaine. D’ici à la mi-mars, les 4500 personnes annoncées comme hautement vulnérables auront été vaccinées avec les deux injections nécessaires pour les vaccins actuellement disponibles (Pfizer/BioNTech et Moderna). 

Vaccination en EMS par des équipes mobiles
Par ailleurs et dès cette semaine, la vaccination s’ouvre progressivement aux autres catégories de la population, toujours dans le respect des priorités définies par la Confédération. Depuis le 18 janvier, le second groupe cible, soit les résident-e-s en EMS et le personnel soignant, bénéficie ainsi de la possibilité de se faire vacciner. Des équipes mobiles de NOMAD se rendent dans les différents établissements afin de soutenir les EMS pour la préparation des doses et pour le recueil des données nécessaires. De deux équipes cette semaine, elles passeront à cinq la semaine prochaine. D’ici à mi-mars, il est prévu d’avoir ainsi vacciné 2500 personnes résidant ou travaillant en EMS.
 
Depuis le 18 janvier également, le personnel de soins prioritaire (personnel à risque et fortement exposé dans le cadre de son travail) du Réseau hospitaliser neuchâtelois (RHNe) est vacciné sur les sites de La Chaux-de-Fonds et Pourtalès. Globalement, la vaccination des 1600 personnes désireuses de se faire vacciner, sur les 2700 collaborateur-trice-s que compte cette institution, devrait se terminer à mi-mars. Le personnel volontaire du Centre neuchâtelois de psychiatrie (CNP) sera également vacciné dans le même temps.
 
Ouverture de deux centres cantonaux de vaccination en février
Deux autres centres cantonaux de vaccination seront ouverts en février, l’un le 3 février sur l’Esplanade de La Maladière à Neuchâtel, et l’autre le 24 février à Polyexpo à La Chaux-de-Fonds. Ils permettront au 3ème groupe cible, soit les personnes vulnérables et leurs proches, de commencer à être vacciné. Dans un premier temps, la priorité est donnée aux personnes âgées de 75 ans ou plus. Elles peuvent s’inscrire dès le 20 janvier pour une prise de rendez-vous via l’adresse Internet www.ne.ch/VaccinCovid ou en appelant le numéro 032 889 21 21. Les personnes âgées entre 65 et 74 ans pourront bénéficier du vaccin dans un deuxième temps. Elles en seront informées de manière spécifique.
 
À l’ouverture de trois centres de vaccination vient s’ajouter l’apport majeur de deux partenaires essentiels : les cabinets médicaux et les pharmacies qui le souhaitent pourront en effet vacciner leurs patient-e-s dès la mi-février, sur rendez-vous. La liste de ces partenaires sera prochainement disponibles sur www.ne.ch/VaccinCovid.
 
Un dispositif cantonal inédit
À fin février, un dispositif cantonal de vaccination de masse sera par conséquent opérationnel. En deux mois, le Canton aura réussi à déployer un dispositif historique d’un point de vue logistique et sanitaire. Les Autorités cantonales s’appliquent à le mettre en œuvre dans les plus brefs délais, dans un souci de sécurité sanitaire, de traçabilité et d’accueil de la population neuchâteloise. Il est prévu de telle manière à ce qu’il puisse monter en puissance selon les livraisons de vaccins par la Confédération.
 
La population est invitée à s’informer régulièrement sur le site www.ne.ch/VaccinCovid afin d’obtenir de plus amples renseignements sur la vaccination et les dates d’ouverture des inscriptions selon les différents groupes.

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous avez repéré une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée ou par e-mail.

SUIVEZ-NOUS

Dernières news

Partenaires

Newsletter

[mailpoet_form id=”3″]

Reçois les news de Val-de-Travers dans ta boîte!

Reçois les news de Val-de-Travers dans ta boîte!

Rejoins-nous afin de recevoir une fois par semaine notre newsletter!

Vous êtes inscrit!

X
X

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :