12.1 C
Val-de-Travers
mercredi, octobre 28, 2020
- Publicité -

Vallon.info sur WhatsApp – Abonnez-vous !

Un peu plus de 2 ans après avoir vous avoir proposé un service de notifications push sur...

SUIVEZ-NOUS

Un bilan nuancé pour le PSVDT

Val-de-Travers, le 27 octobre 2020. Un total de sièges en recul, mais de nombreux.ses élu.e.s sortant.e.s confirmé.e.s dans...

Covid-19 – La CORA à disposition des personnes vulnérables

Suite à l'inquiétante hausse des cas de Covid-19, notre canton est passé en alerte rouge.

Comment fêter Halloween en temps de COVID ?

« Des bonbons ou la vie ? » Une phrase qui prend tout son sens cette année !

Le PLR est le grand vainqueur des élections communales à Val-de-Travers

Le PLR sort grand vainqueur des élections communales à Val-de-Travers avec 36,41% de suffrages exprimés. Fort de...

Covid-19 : le Canton de Neuchâtel passe au niveau d’alerte orange

Face à l’accélération de la diffusion du nouveau coronavirus, le canton de Neuchâtel passe à l’orange. Les capacités de traçage atteignent leurs limites et le Réseau hospitalier neuchâtelois (RHNe) est sous pression. Cette nouvelle situation entraîne un renforcement de mesures. Le port du masque est ainsi rendu obligatoire dans tous les espaces publics clos. Le traçage électronique des clients devient obligatoire dans les établissements publics. Les rassemblements de plus de 30 personnes dans l’espace public sont interdits. Ces mesures entrent en vigueur dès lundi 19 octobre 2020 (23 octobre pour le traçage électronique ans les établissements publics) jusqu’au 30 novembre 2020. Elles seront réexaminées ensuite.

La surveillance épidémique montre que le virus circule actuellement intensément et qu’une deuxième vague de pandémie de la Covid-19 a atteint la Suisse et le canton de Neuchâtel. Comme déjà indiqué jeudi dans un communiqué de presse, la probabilité d’être exposé au virus est désormais très élevée. Les clusters (foyers de contamination) s’observent essentiellement dans les réunions familiales et entre amis, dans les réunions d’associations, dans les bars et discothèques et lors d’activités sportives.

- Publicité -

Les capacités de traçage ont ainsi été dépassées. Le dispositif neuchâtelois a nécessité un renfort urgent par la protection civile (PCi) pour garantir l’annonce et le suivi des cas positifs avec le plus de réactivité possible. D’autre part, le Réseau hospitalier neuchâtelois (RHNe) est sous tension. Depuis une semaine, de nouveaux patients atteints de la Covid-19 sont hospitalisés chaque jour en soins aigus et en soins intensifs. RHNe se prépare à une situation délicate dans les semaines à venir. Comme lors de la première vague en mars dernier, RHNe a prévu un dispositif évolutif en fonction de la situation sanitaire.

Au vu de cette évolution, l’organisation de gestion de crise et de catastrophe du Canton de Neuchâtel (ORCCAN) a proposé au Conseil d’État d’élever le niveau d’alerte de jaune à orange dès ce samedi 19 octobre 2020. 

Casser la dynamique de la pandémie

Réuni mercredi puis vendredi soir, le Conseil d’État a adopté un « arrêté concernant les mesures de lutte contre l’épidémie de Covid-19». Il s’avère en effet nécessaire de prendre de nouvelles mesures et d’en renforcer certaines afin de casser la dynamique de la pandémie. Associées à une plus grande vigilance de la population, ces mesures doivent permettre de prévenir une dégradation plus importante des capacités de traçage et la saturation des hôpitaux du canton. Elles doivent aussi permettre d’éviter une péjoration de la situation appelant des réponses plus sévères, qui détruiraient massivement des emplois. 

Ces mesures sont basées principalement sur l’extension généralisée du port du masque dans les espaces publics clos et sur la réduction de la transmission virale en respectant scrupuleusement les gestes barrière (lavage des mains, respect des distances, port du masque, aération des locaux). Il s’agit aussi d’harmoniser les mesures neuchâteloises avec celles de cantons voisins (Jura, Fribourg et Berne) et en évitant des impacts majeurs sur l’économie.

Ainsi, dès lundi 19 octobre 2020 et jusqu’au 30 novembre 2020, le port du masque devient obligatoire pour le personnel en contact avec le public (en l’absence d’autres mesures de protection) et les clients dans tous les espaces publics clos à savoir : les bâtiments administratifs, les bibliothèques, les musées, les cinémas, les théâtres, les autres établissements de loisirs, les lieux de culte et les locaux collectifs à usage religieux, les bâtiments des gares, les offices postaux, les commerces de moins de 80 m2, les marchés, les bars, les boîtes de nuit, les discothèques, les salles de danse, les restaurants lorsque les clients ne sont pas attablés et dans tous les cas pour le personnel de salle, les salles de sport, les centres sportifs et les fitness ainsi que dans les zones qui ne sont pas dédiées à la pratique sportive (réception, vestiaires, espace de restauration, etc.).

- Publicité -

Le port du masque n’est en revanche pas obligatoire dans les espaces publics clos suivants : les banques ainsi que dans les zones d’entrainement dans les salles de sport et de fitness. Il ne l’est pas non plus pour les enfants de moins de 12 ans.

La mise à disposition de gel hydro-alcoolique est également obligatoire à l’entrée et à la sortie de tout lieu clos accessible au public. Le traçage des clients dans les établissements publics est aussi rendu obligatoire dès le 23 octobre et doit se faire de manière électronique. L’application «Eats me», développée par l’entreprise neuchâteloise VNV, est recommandée par l’arrêté du Conseil d’État.

Rassemblements dans l’espace public et manifestations 

Dès lundi 19 octobre 2020, les rassemblements seront limités dans l’espace public à 30 personnes au maximum. Toute manifestation privée réunissant plus de 30 personnes doit être annoncée par écrit auprès du service cantonal des affaires vétérinaires (SCAV) cinq jours au moins avant sa tenue. Dès 30 personnes, le respect des distances ou le port du masque est obligatoire. La restauration assise est autorisée.

Pour les manifestations publiques réunissant moins de 1000 personnes (rencontres sportives, concerts, lotos, fêtes villageoises, soirées dansantes, etc.), le respect des distances ou le port du masque est obligatoire, à l’exception des espaces de consommation, dans lesquels les règles applicables aux restaurants doivent être respectées. 

Deux autorisations ont été octroyées (HCC et Neuchâtel Xamax FCS), avec des plans de protection solides pour des manifestations de plus de 1000 personnes selon les conditions du droit fédéral. Des contrôles stricts sont effectués régulièrement.

A ce stade, la fermeture d’établissement (notamment les boîtes de nuit, les bars ou des commerces) n’est pas imposée. Aucune restrictions d’horaires pour les restaurants, bars, pubs, discothèques, manifestations n’est imposée non plus. Un couvre-feu n’est pas envisagé pour l’instant et les autres activités économiques ne sont pas limitées.

Camps de ski annulés,

Les plans de protection déjà en vigueur dans le domaine scolaire, des institutions pour mineur-e-s et des structures d’accueil extrafamilial sont compatibles avec le changement de couleur et restent parfaitement valables jusqu’à nouvel avis. En raison de l’évolution de la pandémie, le Conseil d’État décide toutefois d’annuler les camps de ski dans les lycées et les centres professionnels. En remplacement, les directions d’école organiseront des jours hors-cadre, sans nuitée, afin notamment de faire du travail scolaire, de thématiser le développement durable et le civisme ainsi que de proposer aux élèves des activités sportives et culturelles dans la région. Pour rappel, à l’école obligatoire, la compétence décisionnelle concernant l’annulation des camps de ski relève des autorités scolaires communales et/ou intercommunales.

Faire preuve de solidarité

En phase avec l’appel de la Confédération, chacun et chacune est appelé-e, à son niveau et solidairement, à contribuer à réduire l’impact de cette épidémie et à protéger les personnes les plus vulnérables de notre société, en appliquant strictement les gestes barrières de base (lavage des mains, respect des distances, port du masque, aération des locaux). La population est invitée à limiter autant que possible ses contacts sociaux. Il est également important de se faire dépister sans délai en présence de symptômes inhabituels.

Le Conseil d’État remercie la population de faire preuve de solidarité afin de lutter collectivement contre cette pandémie. La Covid-19 tue ou laisse des séquelles encore peu connues. En cas de dérapage, la pandémie impactera notre appareil économique et nos structures sociales. À terme, elle pourrait fragiliser nos institutions. Une action coordonnée et structurée permet en revanche de limiter la propagation du virus, comme le montrent les nombreuses expériences positives enregistrées ces derniers mois par exemple dans les entreprises, où des plans de protection solides et globalement bien respectés ont permis de ralentir de façon significative la transmission du virus. Chacun-e à son niveau et dans son quotidien peut, et est donc appelé à contribuer, pour le bien de tous.

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous avez repéré une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée ou par e-mail.

SUIVEZ-NOUS

Dernières news

Un bilan nuancé pour le PSVDT

Val-de-Travers, le 27 octobre 2020. Un total de sièges en recul, mais de nombreux.ses élu.e.s sortant.e.s confirmé.e.s dans...

Covid-19 – La CORA à disposition des personnes vulnérables

Suite à l'inquiétante hausse des cas de Covid-19, notre canton est passé en alerte rouge.

Comment fêter Halloween en temps de COVID ?

« Des bonbons ou la vie ? » Une phrase qui prend tout son sens cette année !

Le PLR est le grand vainqueur des élections communales à Val-de-Travers

Le PLR sort grand vainqueur des élections communales à Val-de-Travers avec 36,41% de suffrages exprimés. Fort de...

Partenaires

VB Construction

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire et soyez informé des dernières actualités.
Reçois les news de Val-de-Travers dans ta boîte!

Reçois les news de Val-de-Travers dans ta boîte!

Rejoins-nous afin de recevoir une fois par semaine notre newsletter!

Vous êtes inscrit!

X
X

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :