12.1 C
Val-de-Travers
mercredi, décembre 2, 2020
- Publicité -

Dorénavant on peut aussi consommer en ligne et local pendant le Black Friday mais aussi toute l’année !

Une place du marché virtuelle mais avec des commerçants régionaux… voici en quelques mots ce que propose désormais vallon.info. Attachées à la région et à...

SUIVEZ-NOUS

Le nouveau fitness à l’EspaceVal a trouvé un repreneur

La direction d'espaceVAL est heureuse d'accueillir la société "SAS" gérée par Vincent Grize et son collègue David Favre. Le "Centre SAS" est composé d’une équipe...

L’État et la commission LoRo-Sport soutiennent conjointement le sport neuchâtelois

L’État de Neuchâtel et la commission LoRo-Sport Neuchâtel s’associent en vue d’une mesure de soutien qui pourra être octroyée aux clubs et associations sportifs...

Covid-19 : le Canton de Neuchâtel intensifie ses aides dans le domaine de la culture

Depuis le mois de mars 2020, le milieu artistique et culturel se retrouve en grandes difficultés en raison de la pandémie de la Covid-19....

Une exposition sous forme de calendrier de l’Avent pour garantir aux Vallonniers un accès à leur patrimoine

Bien que fermé actuellement en raison de la pandémie de Covid-19, le Musée régional du Val- de-Travers (MRVT) reste actif. Dès aujourd’hui, il offre...

Covid-19 : malgré la situation, les EMS maintiennent le lien vers l’extérieur

Image by RitaE from Pixabay

Touchés par la seconde vague, les établissements médico-sociaux (EMS) neuchâtelois peuvent s’appuyer sur une expérience construite depuis le printemps et conservent aujourd’hui une certaine ouverture vers l’extérieur. Au quotidien, l’articulation entre la protection et la liberté des résident-e-s reste difficile, enjeu auquel vient s’ajouter une tension importante sur les effectifs et sur les flux de patient-e-s pour ces institutions souvent situées entre le domicile et l’hôpital.

Les EMS neuchâtelois comptent désormais autant d’institutions touchées par la Covid-19 que durant la première vague de mars-avril 2020. Au total, ce sont aujourd’hui 14 des 54 établissements hébergeant des résident-e-s qui sont atteints par le SARS-Cov-2, avec un total de 108 personnes positives ou en attente de résultat sur les quelque 2200 resident-e-s que compte le canton. Certains comptent des décès directement dus à la Covid-19 parmi une population très âgée et particulièrement polymorbide.

- Publicité -

Le Service cantonal de la santé publique suit chaque jour les EMS touchés. Chaque situation est analysée et des appuis ciblés sont apportés, comme la visite d’une infirmière en prévention des infections. La limitation de l’étendue des clusters est la priorité. Pour y parvenir, dès qu’un cas positif est signalé, le besoin de tester largement les résident-e-s et les collaborateur-trice-s, même asymptomatiques, est évalué. Cette approche s’est avérée productive puisqu’elle a permis de contrôler les clusters dans leur ampleur et leur durée. Actuellement, aucune situation de la gravité de celle observée lors de la première vague, n’a été observée.

Dans ce contexte, les flux des patient-e-s constituent un point d’attention majeur pour des établissements, dont la moitié des résident-e-s proviennent en temps normal de l’hôpital aujourd’hui très saturé. Dès lors, l’enjeu consiste à pouvoir continuer à assurer des entrées rendues difficiles par les contaminations. Il s’agit aussi d’éviter des hospitalisations pour des personnes âgées dont le maintien à domicile ne serait plus possible, notamment en raison de la fragilisation de leurs proches qui subissent également la situation épidémique actuelle.

Par ailleurs, tous les EMS du canton doivent composer avec des quarantaines multiples qui viennent mettre sous haute tension des effectifs dont chaque unité compte, que cela soit dans le domaine des soins mais aussi dans le secteur socio-hôtelier.

Pour autant, les équipes gagnent en expérience. Les EMS construisent leur expertise dans la prise en charge de résident-e-s en situation de pandémie et, outre les mesures pour limiter la propagation du virus, continuent à déployer des trésors d’adaptabilité pour maintenir au quotidien un accompagnement adapté aux besoins. Ils peuvent par ailleurs s’appuyer sur un dispositif d’accompagnement des autorités qui lui aussi s’adapte et se renforce au fur et à mesure des situations rencontrées et des moyens mis en œuvre.

Les visites sont désormais drastiquement limitées et les EMS ont été appelés à intégrer dans leur fonctionnement la présence d’un ou deux proches « signifiants » pour chaque résident-e, afin de permettre le maintien d’un lien social externe dans une configuration contrôlée respectant les normes en vigueur. Cette mesure peut être suspendue si la situation épidémique le justifie, mais les lieux de visite sécurisés (« parloirs ») sont utilisables dans tous les cas. À noter que l’accès des proches lors des situations de fins de vie ou de crise reste autorisé en tous temps comme cela l’était déjà au printemps.

Dans la difficile articulation entre le respect de la liberté individuelle du ou de la résident-e et l’indispensable protection collective de la communauté à laquelle il ou elle appartient, la préservation de la santé physique et mentale passe aussi par la nécessité de tendre vers une « normalité » la plus grande possible. C’est à ce défi que s’attèlent, jour après jour, depuis des mois, les EMS dont le prochain défi sera aussi de proposer un accompagnement différencié aux résident-e-s durant la période si particulière des fêtes de fin d’année.

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous avez repéré une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée ou par e-mail.

SUIVEZ-NOUS

Dernières news

Le nouveau fitness à l’EspaceVal a trouvé un repreneur

La direction d'espaceVAL est heureuse d'accueillir la société "SAS" gérée par Vincent Grize et son collègue David Favre. Le "Centre SAS" est composé d’une équipe...

L’État et la commission LoRo-Sport soutiennent conjointement le sport neuchâtelois

L’État de Neuchâtel et la commission LoRo-Sport Neuchâtel s’associent en vue d’une mesure de soutien qui pourra être octroyée aux clubs et associations sportifs...

Covid-19 : le Canton de Neuchâtel intensifie ses aides dans le domaine de la culture

Depuis le mois de mars 2020, le milieu artistique et culturel se retrouve en grandes difficultés en raison de la pandémie de la Covid-19....

Une exposition sous forme de calendrier de l’Avent pour garantir aux Vallonniers un accès à leur patrimoine

Bien que fermé actuellement en raison de la pandémie de Covid-19, le Musée régional du Val- de-Travers (MRVT) reste actif. Dès aujourd’hui, il offre...

Partenaires

VB Construction

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire et soyez informé des dernières actualités.
Reçois les news de Val-de-Travers dans ta boîte!

Reçois les news de Val-de-Travers dans ta boîte!

Rejoins-nous afin de recevoir une fois par semaine notre newsletter!

Vous êtes inscrit!

X
X

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :