12.1 C
Val-de-Travers
samedi, avril 10, 2021
- publicité -

SUIVEZ-NOUS

- publicité -

Coronavirus : deuxième assouplissement en consultation malgré une situation fragile

L’évolution de l’épidémie est incertaine. La Suisse connaît une nouvelle augmentation du nombre de cas ces derniers jours, à l’instar de plusieurs pays voisins. Une troisième vague semble se dessiner. Comme il l’a annoncé le 24 février, le Conseil fédéral a décidé lors de sa séance du 12 mars 2021 de lancer une consultation sur une deuxième phase d’assouplissement. Si la situation épidémiologique le permet, il sera de nouveau possible, dès le 22 mars et moyennant certaines restrictions, d’organiser des manifestations accueillant du public, de se retrouver jusqu’à dix personnes à l’intérieur et de participer à des activités sportives et culturelles en groupe. Quant aux restaurants, il est prévu qu’ils puissent rouvrir leurs terrasses. La date exacte et les modalités de ce deuxième assouplissement ne sont pas encore définies. Le Conseil fédéral prendra sa décision lors de sa séance du 19 mars. Enfin, il a également décidé que la Confédération prendrait en charge tous les tests rapides, y compris ceux des personnes non symptomatiques.

La situation épidémiologique actuelle reste très fragile et son évolution est incertaine. La Suisse pourrait se trouver à l’aube d’une troisième vague, même s’il n’est pas encore possible d’évaluer les conséquences de la première étape d’assouplissement, qui a débuté le 1er mars. Pour le Conseil fédéral, rien ne permet de prédire actuellement si la situation épidémiologique permettra une deuxième phase d’assouplissement le 22 mars. Les prochains jours devraient permettre d’y voir plus clair. Le Conseil prendra sa décision en fonction des quatre indicateurs retenus. A l’heure actuelle, trois d’entre eux dépassent les seuils définis. Vu la fragilité de la situation épidémiologique, le Conseil fédéral n’a pas encore déterminé la date et la forme d’un éventuel troisième assouplissement.

- Publicité -

Manifestations accueillant du public : 150 personnes dehors, 50 dedans
Comme il l’avait annoncé, le Conseil fédéral met aujourd’hui son projet de deuxième assouplissement en consultation auprès des cantons. Il prévoit de réautoriser, moyennant certaines restrictions, les manifestations accueillant du public. Le nombre de visiteurs devra être limité à 150 personnes à l’extérieur – pour un match de football ou un concert open air par exemple – et à 50 personnes à l’intérieur, dans les cinémas, les théâtres et les salles de concert. Parallèlement, la capacité d’accueil du lieu accueillant la manifestation devra être limitée à un tiers. Les visiteurs devront être assis à au moins 1,5 m de leurs voisins ou séparés d’eux par un siège, et porter un masque en permanence. Il sera en outre interdit de consommer et les entractes seront déconseillés.

Autres manifestations : 15 personnes maximum
Outre les manifestations privées et les activités sportives et culturelles, qui sont déjà autorisées, d’autres manifestations seront de nouveau possibles, jusqu’à 15 personnes. Il s’agit par exemple des visites dans les musées, des rencontres d’associations ou d’autres rassemblements du domaine du divertissement et des loisirs.

Jusqu’à 10 personnes à la maison
Le nombre de personnes qui, dans le cercle familial et privé, pourront se réunir à l’intérieur passe de 5 à 10. Il sera recommandé de se limiter à quelques ménages. A l’extérieur, la limite est d’ores et déjà fixée à 15 personnes.

Réouverture des terrasses des restaurants
Il est prévu que les restaurants et les bars puissent rouvrir leurs terrasses. Les clients devront consommer assis et ne pourront enlever leurs masques que pendant la consommation. Chaque table pourra accueillir quatre personnes au maximum, dont les coordonnées devront être enregistrées. Les tables devront être distantes de 1,5 mètre à moins qu’une séparation ne soit installée. Les discothèques et les salles de danse resteront pour leur part fermées. A noter que le soutien économique à la restauration sera maintenu et ne sera pas lié à l’ouverture des terrasses.

Installations et établissements accessibles au public
Les lieux de loisirs et de divertissement pourront rouvrir leurs portes à l’instar des magasins et des musées. Les zoos et les jardins botaniques pourront ainsi être rouverts dans leur intégralité, pour autant que le port du masque et le respect des distances soient garantis. Par contre, les centres de bien-être et les piscines intérieures restent fermés.

Sport et culture pour les adultes : jusqu’à 15 personnes autorisées
Les activités sportives et culturelles « amateurs » pourront désormais accueillir jusqu’à 15 adultes, qu’ils participent individuellement ou en groupe. A l’extérieur, il faudra porter un masque ou respecter une distance d’au moins 1,5 m. À l’intérieur, il faudra à la fois porter un masque et respecter la distance. Certaines exceptions seront toutefois possibles pour les exercices d’endurance, les centres de fitness et les chorales par exemple. Il sera recommandé de se faire dépister au préalable. Quant aux sports impliquant un contact physique, ils resteront interdits en intérieur mais possibles à l’extérieur moyennant le port du masque. L’interdiction des compétitions est maintenue, quel que soit le sport. Il reste conseillé de privilégier les activités en plein air.

Enseignement présentiel dans les hautes écoles et pour les formations continues
L’enseignement présentiel est à nouveau autorisé partout moyennant certaines restrictions. Le nombre de participants sera ainsi limité à 5 personnes et les salles de formation ne pourront être utilisées qu’au tiers de leur capacité. Respect des distances et port du masque seront obligatoires.

Assouplissement au niveau du port du masque dans les MS et de la quarantaine-contact dans les entreprises 
Les personnes en EMS qui ont été vaccinées ne seront plus obligées de porter le masque. Par ailleurs, l’obligation de quarantaine-contact sera levée pour le personnel des entreprises dont au moins 80 % des effectifs travaillant sur place se font tester au moins une fois par semaine, ainsi que pour les personnes vaccinées.

- Publicité -

Campagne de dépistage massive confirmée après consultation des cantons  
Lors de sa séance du 12 mars, après consultation des cantons, le Conseil fédéral a également adopté sans modifications notables le renforcement prévu de sa stratégie de dépistage. Il s’agit d’appuyer le redémarrage progressif de la vie économique et sociale en misant sur une prévention accrue et sur la détection précoce des flambées locales. Dès le 15 mars, la Confédération prendra en charge les coûts des tests rapides sur tous les sites actuellement autorisés, y compris ceux des personnes non symptomatiques. Dès que la Suisse disposera d’autotests fiables, tout le monde devra pouvoir en recevoir gratuitement cinq par mois. Quant aux entreprises et aux écoles, elles doivent pouvoir réaliser des dépistages collectifs sans frais.

Interopérabilité des applications d’alerte suisse et allemande
Enfin, le Conseil fédéral a également approuvé aujourd’hui une modification de l’ordonnance sur le système de traçage de proximité et approuvé la signature d’un accord avec l’institut allemand Robert-Koch. Il s’agit des bases légales qui doivent permettre l’interopérabilité de l’application SwissCovid et de son équivalent outre-Rhin. A l’heure actuelle, les frontaliers doivent avoir les deux applications sur leur téléphone et activer à chaque fois celle du lieu où ils se trouvent puisqu’il est techniquement impossible de les activer les deux en même temps. Grâce à l’interopérabilité, il suffira désormais d’avoir l’une des deux applications sur son téléphone. Les utilisateurs suisses, par exemple, seront informés s’ils ont été en contact avec une personne testée positive qui utilise l’application allemande.  

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous avez repéré une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée ou par e-mail.

SUIVEZ-NOUS

Dernières news

Partenaires

Newsletter

[mailpoet_form id=”3″]

- Publicité -
Reçois les news de Val-de-Travers dans ta boîte!

Reçois les news de Val-de-Travers dans ta boîte!

Rejoins-nous afin de recevoir une fois par semaine notre newsletter!

Vous êtes inscrit!

X
X

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :