12.1 C
Val-de-Travers
26 septembre 2022
- Publicité -

SUIVEZ-NOUS

Sandrine Girardier, nouvelle conservatrice du MRVT

Sandrine Girardier, nouvelle conservatrice du MRVT (Photo: Anthea Estoppey.)

Le Musée régional du Val-de-Travers se réjouit d’annoncer l’engagement de sa nouvelle conservatrice. Sandrine Girardier est entrée en fonction ce mercredi 18 mai 2022.

Après une période d’intérim assurée par les membres du Bureau du Conseil de fondation du Musée régional du Val-de-Travers (MRVT) à la suite du départ de Louison Bülhmann à la fin de l’année passée, le MRVT se réjouit d’annoncer l’engagement de Sandrine Girardier au poste de conservatrice.

Titulaire d’un doctorat en histoire, portant sur le domaine de l’horlogerie, obtenu à l’Université de Neuchâtel, et active dans le milieu muséal depuis plus de dix ans, Sandrine Girardier est à l’aise dans de nombreux aspects du domaine : du travail scientifique en solo à l’accueil des publics, de la gestion et de l’inventaire de collections à la création et à l’animation d’actions de médiation culturelle, de la mise en place de plannings et de la réalisation de dossiers de demande de fonds à l’encadrement de personnel, de la conception d’expositions temporaires et permanente à l’organisation d’évènements grand public ou plus confidentiels.

Indépendante depuis trois ans, la nouvelle conservatrice du MRVT a diversifié son activité en coordonnant des événements à résonnance nationale, en montant des projets de médiation culturelle et en rédigeant deux ouvrages, en plus de la publication de sa thèse.

Engagement à 30%

Convaincue par l’alliance du travail de terrain à la réflexion théorique, de la créativité et de la méthodologie, de l’organisation et de la spontanéité, Sandrine Girardier est entrée en fonction ce mercredi 18 mai 2022, à un taux d’occupation de 30%, en parallèle à ses mandats auprès du Musée d’art et d’histoire de La Neuveville (30%), de la Fondation de l’Hôtel de Ville du Landeron, qu’elle préside (10-20%), de l’école secondaire du Landeron et des Journées européennes du patrimoine au Landeron.

Sandrine Girardier se réjouit de mettre ses compétences au service d’une institution indispensable à la vie culturelle de la région, soutenue par les trois Communes du Val-de- Travers et propriétaire de trois bâtiments : les Mascarons à Môtiers, la Pension Beauregard à Fleurier et le Séchoir à absinthe à Boveresse.

Le Conseil de fondation du MRVT se félicite de l’engagement d’une nouvelle conservatrice qualifiée et enthousiaste. Il lui souhaite beaucoup de bonheur dans l’exercice de ses fonctions.

- Publicité -

Laisser un commentaire

Vous avez repéré une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée ou par e-mail.

SUIVEZ-NOUS

Dernières news

PARTENAIRES

 

Newsletter

Soyez informé des dernières nouvelles à Val-de-Travers

Reçois les news de Val-de-Travers dans ta boîte!

Reçois les news de Val-de-Travers dans ta boîte!

Rejoins-nous afin de recevoir une fois par semaine notre newsletter!

Vous êtes inscrit!

X
X

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :