12.1 C
Val-de-Travers
21 janvier 2022
- Publicité -

SUIVEZ-NOUS

La Suisse durcit les conditions d’entrée pour les voyageurs en provenance d’Afrique australe et d’autres pays où circule le nouveau variant

Le nouveau variant B.1.1.529 est source d’inquiétude, car il présente davantage de mutations que celles identifiées par les scientifiques pour d’autres variants préoccupants. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) l’a classé dans cette catégorie. Il se peut que les vaccins actuels soient moins efficaces. La Confédération a pris des mesures immédiates pour si possible empêcher ou, au moins, ralentir la propagation de ce nouveau variant en Suisse. Tous les vols directs en provenance d’Afrique australe sont interdits. En outre, à partir du 26 novembre 2021, à 20 h, les personnes entrant en Suisse en provenance de cette région, de Hong Kong, d’Israël et de la Belgique doivent présenter un test COVID-19 négatif et se placer en quarantaine durant dix jours. L’entrée en Suisse en provenance des pays ou territoires concernés n’est plus possible pour les personnes qui ne possèdent pas la nationalité suisse ou ne disposent d’aucun permis de séjour dans notre pays ou dans l’espace Schengen. 

Les caractéristiques du nouveau variant sont jugées préoccupantes par la communauté scientifique. On suppose qu’il se transmet plus facilement que le variant Delta actuellement dominant en Suisse. De plus, la possibilité existe que les vaccins actuels soient moins efficaces. Lors d’une séance extraordinaire ayant eu lieu aujourd’hui, l’OMS l’a également classé parmi les variants préoccupants et potentiellement résistant aux anticorps.

- Publicité -
<
<
<

Pour empêcher ou ralentir la propagation du nouveau variant B.1.1.529 en Suisse, la Confédération a décidé de prendre les mesures immédiates suivantes, qui entrent en vigueur le 26 novembre 2021 à 20 h. 

Tous les vols en provenance d’Afrique du Sud, du Botswana, d’Eswatini, du Lesotho, du Mozambique, de Namibie et du Zimbabwe sont interdits pour une durée indéterminée. Une réglementation d’exception s’applique aux citoyens suisses et aux personnes titulaires d’un titre de séjour en Suisse et au Liechtenstein qui se trouvent actuellement dans ces pays et qui souhaitent rentrer en Suisse à titre privé. Les compagnies aériennes – et non pas les passagers – sont tenues d’obtenir une autorisation de l’Office fédéral de l’aviation civile pour pénétrer dans l’espace aérien suisse. La Confédération n’organisera pas de vols de rapatriement. En cas de questions, les passagers doivent s’adresser en premier lieu à la compagnie aérienne concernée.

Pour l’heure, le nouveau variant a été détecté dans plusieurs pays d’Afrique australe, à Hong Kong, en Israël et en Belgique. Les voyageurs en provenance de ces pays et territoires doivent pouvoir présenter un test COVID-19 négatif à l’embarquement, même s’ils sont vaccinés ou guéris. Toutes les personnes entrant en Suisse en provenance de ces pays doivent également se placer en quarantaine pendant dix jours. Pour se rendre de l’aéroport à leur domicile, ces personnes ne doivent pas emprunter les transports publics. L’obligation de test et de quarantaine sera étendue aux autres pays dans lesquels le nouveau variant sera détecté, à l’exception des pays voisins de la Suisse.

Situation en Suisse

Le variant B.1.1.529 n’a pour l’heure pas été détecté en Suisse dans le cadre du programme de surveillance de l’épidémie basé sur le séquençage génétique. La Confédération demande aux cantons et aux compagnies aériennes de contacter personnellement tous les voyageurs qui sont entrés en Suisse en provenance de l’Afrique australe au cours des deux dernières semaines, en leur recommandant instamment de réaliser un test PCR. Les résultats positifs seront séquencés.

L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) reste en contact étroit avec l’OMS, l’Union européenne et les voisins européens. Les mesures sont constamment adaptées aux nouvelles connaissances. S’agissant des voyages qui pourraient être planifiés pour les prochaines semaines ou des modifications de réservations (notamment durant fêtes de fin d’année), elle recommande d’attendre de voir l’évolution de la situation ces prochains jours.

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous avez repéré une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée ou par e-mail.

SUIVEZ-NOUS

Dernières news

PARTENAIRES

 

Newsletter

Soyez informé des dernières nouvelles à Val-de-Travers

Reçois les news de Val-de-Travers dans ta boîte!

Reçois les news de Val-de-Travers dans ta boîte!

Rejoins-nous afin de recevoir une fois par semaine notre newsletter!

Vous êtes inscrit!

X
X

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :