12.1 C
Val-de-Travers
27 septembre 2021
- Publicité -

SUIVEZ-NOUS

- publicité -

Covid-19 : vaccination itinérante et séances d’information dans plusieurs communes

Ecouter cet article

Le Canton de Neuchâtel renforce son dispositif de vaccination de proximité. Il sera possible de se faire vacciner contre la Covid-19 sans rendez-vous dans plusieurs communes et centres commerciaux du canton. Des séances d’informations avec des médecins se tiendront dans le même temps. Le Canton entend à la fois permettre à la population de se faire vacciner près de chez elle et lui offrir un espace de dialogue.

Les Neuchâteloises et Neuchâtelois éloignés géographiquement d’un lieu actuel de vaccination pourront se faire vacciner près de chez eux. Le Canton de Neuchâtel débute ce jeudi 2 septembre une série d’actions de proximité dans différentes localités. La vaccination sera proposée sans rendez-vous. De plus, la population pourra poser toutes ses questions à des médecins lors d’une séance d’information. À ce jour, la vaccination itinérante est prévue dans huit localités du canton. D’autres lieux sont à l’étude.

- Publicité -

En parallèle, les équipes mobiles seront présentes aux abords de différents centres commerciaux du canton, dès le 11 septembre à Fleurier. La vaccination se fera aussi sans rendez-vous. La tournée des équipes mobiles sera régulièrement actualisée sur la page Internet www.ne.ch/VaccinCovid.

Dans cette même volonté d’offre de proximité, la vaccination sera également proposée aux étudiante-s de l’Université de Neuchâtel sur trois sites différents du campus universitaire les 22 et 28 septembre, ainsi que le 5 octobre. Une séance d’information sera organisée à leur intention le 28 septembre.

Vaccination les samedis à Polyexpo
Pour rappel, le dispositif neuchâtelois de vaccination comprend le centre cantonal de Polyexpo à La Chaux-de-Fonds (prises de rendez-vous sur www.ne.ch/VaccinCovid ou par téléphone au 032 889 21 21), ainsi que certaines pharmacies et cabinets médicaux. L’offre de rendez-vous sera par ailleurs élargie dans le centre de Polyexpo : il sera ouvert les samedis matins, dès le 11 septembre. En outre, la vaccination est possible dès l’âge de 12 ans, avec les deux vaccins autorisés en Suisse (Moderna et Pfizer). Pour les adolescent-e-s de 12 à 15, le consentement du-de la représentant-e légal-e est nécessaire.

Prévenir les formes graves de la maladie
Les Autorités sanitaires rappellent que le but du vaccin consiste à réduire les formes sévères de la maladie et les décès, ainsi que préserver les capacités hospitalières. Au sein du Réseau hospitalier neuchâtelois (RHNe), le nombre de patient-e-s hospitalisé-e-s infecté-e-s par le virus Sars-Cov2 augmente constamment depuis le 29 août. Actuellement, le taux d’occupation des lits en soins intensifs par les patient-e-s infecté-e-s atteint environ 30%. En raison de sa forte transmission, le variant delta touche de plus en plus de jeunes personnes non vaccinées. Le vaccin est, à ce jour, le moyen le plus efficace de prévenir les formes graves de l’infection. Il permet également de réduire la transmission du virus.

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous avez repéré une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée ou par e-mail.

SUIVEZ-NOUS

Dernières news

PARTENAIRES

 

Newsletter

Soyez informé des dernières nouvelles à Val-de-Travers

- Publicité -
Reçois les news de Val-de-Travers dans ta boîte!

Reçois les news de Val-de-Travers dans ta boîte!

Rejoins-nous afin de recevoir une fois par semaine notre newsletter!

Vous êtes inscrit!

X
X

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :