Les polices de Romandie et du Tessin sur le terrain pour lutter contre les cambriolages

Image d’illustration

Ce lundi 29 octobre 2018, les polices cantonales et communales ainsi que la Prévention Suisse de la Criminalité (PSC) organisent la 4ème journée nationale de prévention contre les cambriolages. Cette campagne nationale a pour but de sensibiliser le public aux risques de cambriolages et surtout aux actions préventives à adopter pour les diminuer.

Ce lundi 29 octobre 2018 se déroule la 4ème journée nationale de prévention contre les cambriolages. Coordonnée entre les polices de Suisse romande, italienne et la Prévention Suisse de la Criminalité (PSC), cette action a pour but de sensibiliser le public aux actions préventives qui peuvent être mises en place pour réduire les risques d’être victime d’un cambriolage. Les statistiques de ces trois dernières années montrent que les vols par effraction ou par introduction clandestine sont en recul. Bien qu’elle se réjouisse de cette tendance, la police rappelle qu’il convient de toujours rester vigilant et de poursuivre les efforts de prévention.

Le crépuscule: période propice aux cambriolage

Avec le passage à l’heure d’hiver de ce week-end, la pénombre s’installe plus rapidement : les cambrioleurs en profitent pour agir de manière plus discrète ou pour détecter plus facilement les logements dont les habitants sont momentanément absents. D’octobre à mars, la courbe des cambriolages, notamment ceux dits « du crépuscule », connaît ainsi une hausse sensible pour représenter environ le 40% du total des cambriolages commis durant cette même période.

Réflexes à adopter

Des réflexes simples permettent pourtant de réduire efficacement le risque qu’un cambrioleur s’introduise dans votre logement : par exemple, simuler une présence (minuteurs, lumières, télévision ou radio allumée, etc…), signaler au 117 tout comportement suspect (par exemple autour de chez son voisin absent) ou mettre ses valeurs à l’abri. En complément de ces bons comportements, l’installation d’équipements mécaniques et/ou électroniques adaptés dans le logement (serrures à cylindre non-apparent, poignées de fenêtres à clé, lampe extérieure avec détecteur de mouvement, dispositif intérieur de vidéosurveillance) peuvent également être un élément dissuasif.

La police neuchâteloise sera présente en différents endroits du canton et ira à la rencontre de la population en distribuant une notice indiquant les bons réflexes à avoir, accompagnée d’un chocolat avec le message suivant : «Savourer ce chocolat vous prendra 2 minutes, le temps pour un cambrioleur d’entrer chez vous ».

Plusieurs polices de Suisse romande (FR, NE, VS et GE) et du Tessin collaborent à cette campagne.

LAISSER UNE RÉPONSE

Merci d'entrer votre commentaire!
Merci d'entrer votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.