- publicité -

Lors de sa séance extraordinaire du 18 mars, le Conseil général de Val-de-Travers a accepté deux crédits d’étude, une modification d’un plan d’alignement ainsi que la création d’une zone réservée. 

Après les nominations de M. Roland Schorderet (1er vice-président), Mme Marie Danièle Bruttin Troutot (à la Commission des règlements) et Mme Gloria Dias (au Conseil d’établissement scolaire), le Législatif a tout d’abord accepté à l’unanimité le crédit d’étude de 60’000 francs pour la mise en place de zones 30 sur le territoire communal. 

Il a poursuivi avec le deuxième crédit d’étude de la soirée, de 96’000 francs, relatif aux mesures de protection contre les chutes de pierres à Noiraigue, lui aussi accepté à l’unanimité. 

La modification du plan d’alignement de Couvet dans le secteur de l’hôpital n’a pas non plus rencontré la moindre opposition. 

La création de la zone réservée a, elle, suscité plus de réactions de la part des groupes politiques et notamment une opposition marquée de l’UDC. Elle a finalement été acceptée, par 24 oui, 4 non et 4 absentions après avoir été amendée par le Conseil communal. 

Puis l’Exécutif, dans ses communications, a informé le Conseil général de l’organisation des festivités pour les 10 ans de la fusion, qui se dérouleront du 19 au 24 août prochain ; sur la réalisation l’étude sur les ponts (demandée lors de la séance du 14 mars 2016 /seance/seance-du-14-mars-2016). 

Le Conseil communal a ensuite répondu aux questions et interpellations des groupes, notamment par rapport à l’absences d’abris-bus à la gare routière de Fleurier ainsi qu’au sujet de la collaboration avec Texaid suite aux récentes révélations dans la presse. 

Le compte-rendu complet est à découvrir ici:  /seance/seance-du-18-mars-2019

Vous avez repéré une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée ou par e-mail.

LAISSER UNE RÉPONSE

Merci d'entrer votre commentaire!
Merci d'entrer votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.