12.1 C
Val-de-Travers
15 avril 2024
- Publicité -
- Publicité -

SUIVEZ-NOUS

Maintien des recommandations d’économie d’énergie pour l’hiver 2023-2024

Bilan des mesures et recommandations en matière de consommation énergétique et préparation de l’hiver 2023-2024

- Publicité -
energie
Image by Colin Behrens from Pixabay

En septembre 2022, le Conseil d’État annonçait la mise en œuvre de 10 mesures d’économie d’énergie avec l’appui de l’Association des communes ainsi que de l’économie neuchâteloises. En les appliquant par exemplarité, il invitait dans le même temps la population et les entreprises à suivre ses recommandations. Le Conseil d’État tire un bilan encourageant des actions mises en place. Il les maintiendra dans le contexte d’économie énergétique, des coûts élevés de l’énergie et des objectifs climatiques. 

Au mois de septembre 2022, dans le cadre de la crise énergétique et des objectifs de réduction de la consommation annoncés par la Confédération, le Conseil d’État communiquait la mise en œuvre de 10 mesures d’exemplarité et recommandations, définies en concertation avec l’Association des communes neuchâteloises et l’économie neuchâteloise. Il invitait la population et les entreprises à suivre ses recommandations et à économiser l’énergie. 

- Publicité -

Après 6 mois, le Conseil d’État en tire un bilan positif et encourageant. Sur le plan cantonal et selon les données fournies par les distributeurs énergétiques, les économies réalisées sur la période de septembre 2022 à avril 2023 par rapport à la même période en 2021-2022 sont, pour le gaz, de l’ordre de 15%. Cela représente une quantité de plus de 140 GWh, ce qui équivaut à 14 millions de litres de mazout. Dans les mêmes conditions, en matière d’électricité, les économies réalisées par les ménages, les entreprises et les collectivités publiques sont de l’ordre de 5%. Ce qui représente une quantité d’environ 37 GWh, soit la consommation moyenne de plus de 9 000 ménages. À noter que l’hiver doux a eu un impact positif important sur la consommation de gaz et faible sur celle d’électricité. 

Concernant plus précisément les bâtiments de l’État, selon les outils de mesure de la consommation énergétique utilisés et sur la base d’un échantillonnage représentatif, les économies mesurées durant la même période sont de l’ordre de 20% pour l’énergie thermique (gaz et mazout) et de 10% pour l’énergie électrique. De leur côté, les communes ont également réalisé des économies importantes et plusieurs d’entre elles ont d’ores et déjà annoncé le maintien de l’extinction nocturne de l’éclairage public. 

- Publicité -

Si l’hiver 2022-2023 a pu se dérouler sans situation de pénurie, c’est notamment en raison de températures relativement clémentes, de la remise en fonction partielle de la production nucléaire française ainsi que des efforts d’économies réalisés, ce qui a notamment permis un niveau de remplissage des barrages resté élevé. Cependant, l’incertitude demeure importante pour les prochains hivers. De nombreux facteurs climatiques, techniques et géopolitiques peuvent influencer la situation énergétique et le risque de pénurie restera présent. Dans ce cadre, le Canton de Neuchâtel va poursuivre ses travaux de planification pour répondre au mieux à l’éventualité d’une telle situation ces prochains hivers. Dans ce contexte, le Conseil d’État maintient ses recommandations afin de contribuer à assurer l’approvisionnement énergétique pour l’hiver 2023-2024. 

Enfin, que ce soit pour les collectivités publiques, pour l’économie ainsi que pour la population, économiser l’énergie en été comme en hiver reste intéressant sur le plan économique au regard de son coût. De plus, ces économies vont dans le sens des objectifs environnementaux et climatiques du Gouvernement. Le Conseil d’État remercie la population et les entreprises pour les efforts consentis et se joint au Conseil fédéral pour rappeler l’importance de ne pas gaspiller l’énergie. 

- Publicité -

L’état-major de crise poursuit ses travaux 

Activé en août 2022, l’état-major cantonal de conduite (EMCC) a été chargé de coordonner les services cantonaux, ainsi que les acteurs communaux, paraétatiques et privés. Il a d’ores et déjà effectué d’importants travaux d’analyse et de préparation en vue d’augmenter la capacité des infrastructures et des services à répondre à l’éventualité d’une pénurie. Ceci notamment en veillant à la mise en place de plans de continuité des activités de l’État, des infrastructures critiques et essentielles, en assurant le suivi de l’évolution de la situation ou en développant différents concepts comme les points de rencontre d’urgence. L’EMCC mettra à profit ces prochains mois d’accalmie pour identifier les adaptations visant à consolider le dispositif pour les prochains hivers. Les autorités cantonales communiqueront à nouveau en début d’automne pour faire un point de situation en prévision de l’hiver 2023-2024. 

Vous avez repéré une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée ou par e-mail.

- Publicité -

Laisser un commentaire

Vous avez repéré une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée ou par e-mail.

Dernières news

PARTENAIRES

 

Newsletter

Soyez informé des dernières nouvelles à Val-de-Travers

- Publicité -
Reçois les news de Val-de-Travers dans ta boîte!

Reçois les news de Val-de-Travers dans ta boîte!

Rejoins-nous afin de recevoir une fois par semaine notre newsletter!

Vous êtes inscrit!

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :