- publicité -

Malgré une augmentation du nombre de donneurs, la Suisse continue à faire face à une importante pénurie d’organes pour la transplantation. Plus de 1’400 personnes sont en attente d’un organe. Tous les cinq jours, un patient décède en Suisse, faute d’avoir pu être transplanté à temps.

L’amélioration du don d’organes en Suisse passe par plusieurs actions, tant fédérales que régionales. Un fort soutien politique est indispensable à leur réussite.

Les Conseillères et Conseillers d’État des cantons latins en charge de la santé, réunis dans la Conférence latine des affaires sanitaires et sociales (CLASS), ont décidé de soutenir le don d’organes depuis plusieurs années. Ils ont donné mandat au Programme latin de don d’organes (PLDO), organisme regroupant tous les hôpitaux des cantons latins impliqués dans le don, de mettre sur pied, depuis 2018, des programmes de promotion du don auprès de la population. La CLASS a également soutenu la réalisation de nouveaux programmes de don d’organes et de tissus dans certains hôpitaux. Ce mandat est accompagné d’un financement particulier.

Pour intensifier la lutte contre la pénurie d’organes et dans le prolongement de la récente campagne de sensibilisation de l’Office fédéral de la santé publique, les Conseillères et Conseillers d’État des cantons latins ont maintenant décidé de s’engager personnellement pour le don d’organes. Afin de concrétiser cet engagement et d’assurer la promotion du don, ils ont tourné des clips vidéos diffusés dès ce jour sur les sites internet des cantons et du PLDO.

Seul un engagement politique fort permettra, à l’avenir, de diminuer la pénurie d’organes en Suisse et de sauver tous les patients en attente d’une transplantation. Les Conseillères et Conseillers d’État des cantons latins en charge de la santé montrent l’exemple par leur engagement en faveur du don d’organes.

Vous avez repéré une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée ou par e-mail.

LAISSER UNE RÉPONSE

Merci d'entrer votre commentaire!
Merci d'entrer votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.