12.1 C
Val-de-Travers
27 juin 2022
- Publicité -

SUIVEZ-NOUS

Le Conseil d’État souhaite donner une impulsion à l’installation de bornes de recharge partagées pour véhicules électriques

​Dès le 1er janvier 2022, le canton de Neuchâtel donne une impulsion à l’installation de bornes de recharge partagées. Cette mesure viendra compléter sa volonté de soutenir la mobilité électrique et l’incitation déjà existante à travers les taxes automobiles.

Le Conseil d’État a décidé de donner un élan supplémentaire à la mobilité électrique dans le canton de Neuchâtel. Sachant qu’un tiers des émissions de CO2 provient du secteur des transports, la mobilité électrique joue un rôle central dans l’atteinte de l’objectif de neutralité climatique visé par la Suisse et le canton de Neuchâtel à l’horizon 2050. Après l’application il y a plusieurs années d’une taxe automobile préférentielle pour les véhicules électriques, soumis seulement à la part fixe de la taxe annuelle, c’est désormais un programme de soutien à l’installation de bornes de recharges partagées qui verra le jour.

- Publicité -

Dans le cadre du programme de soutien, les installations de bornes partagées seront soutenues par un montant forfaitaire de 800 francs par borne installée après le 1er janvier 2022. Les ayants-droits sont les personnes physiques, morales, les communes ainsi que certains établissements de droit public. Il pourra par exemple s’agir d’une commune qui installe une borne ouverte au public, de propriétaires ou de copropriétaires d’un bâtiment de deux logements ou plus qui installent une borne pour les habitant-e-s ou les visiteurs ou encore une entreprise pour son personnel ou sa clientèle. 

Ces mesures ont pour but d’inciter les citoyens à opter pour des véhicules électriques lors du changement de leurs véhicules thermiques et ainsi de réduire les émissions de CO2 du parc automobile neuchâtelois. Selon l’Office fédéral de l’énergie, la part des voitures électriques à batterie (BEV) sur le total des nouvelles immatriculations en 2021 s’élève à moins de 8% dans le canton de Neuchâtel. Ceci démontre bien qu’un potentiel important est identifié pour réduire l’impact climatique du parc automobile dans notre canton, principalement dans la catégorie des véhicules automobiles légers.

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous avez repéré une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée ou par e-mail.

SUIVEZ-NOUS

Dernières news

PARTENAIRES

 

Newsletter

Soyez informé des dernières nouvelles à Val-de-Travers

Reçois les news de Val-de-Travers dans ta boîte!

Reçois les news de Val-de-Travers dans ta boîte!

Rejoins-nous afin de recevoir une fois par semaine notre newsletter!

Vous êtes inscrit!

X
X

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :