12.1 C
Val-de-Travers
samedi, 11 juillet, 2020

Coronavirus : le Conseil fédéral décide un large assouplissement pour le 6 juin

À compter du 6 juin 2020, les mesures de lutte contre le coronavirus seront largement assouplies. Le...

SUIVEZ-NOUS

Le SCAN, une organisation qui agit pour la prévention

Une des missions clés du SCAN est de favoriser l’activité préventive dans le domaine de la sécurité...

Bientôt un nouveau Bibliobus neuchâtelois habillé par les élèves de l’École d’Arts Appliqués de La Chaux-de-Fonds

En septembre 2019, l’Association du Bibliobus neuchâtelois lançait une large campagne de recherche de fonds pour financer...

Covid-19 : port du masque fortement recommandé dans les commerces

Le Conseil d’État recommande fortement le port du masque dans les commerces et magasins. Cette recommandation pourrait...

H10 – TUNNEL DE LA CLUSETTE: ESSAIS DE NUIT VISANT À CERNER LE COMPORTEMENT DU MASSIF ROCHEUX

​Dans le cadre des futurs travaux de sécurisation et d'assainissement du tunnel de La Clusette, des investigations...

Statistique policière de la criminalité 2019

Une situation nuancée due à l’activité d’un petit nombre d’auteurs prolifiques

La statistique policière de la criminalité 2019 présente une hausse de 8.8% des infractions pour le Canton de Neuchâtel par rapport à 2018. Ces chiffres sont proches de ceux de 2017, en-dessous de ceux enregistrés pour les années 2009 à 2016. Les infractions au code pénal augmentent de 11% alors que les infractions à la Loi sur les stupéfiants reculent de 10%. On ne recense à nouveau aucun homicide en 2019, alors que les infractions liées à la cybercriminalité poursuivent leur augmentation. Le taux d’élucidation des infractions au code pénal à Neuchâtel reste élevé (41.3%) et supérieur au taux d’élucidation moyen suisse.

Infractions contre le patrimoine

Les infractions contre le patrimoine représentent de loin la plus grande partie des infractions au code pénal enregistrées par la police (66.5% pour Neuchâtel et 66.3% en Suisse). Ces infractions sont en hausse de 12% et expliquent l’essentiel de l’augmentation relative de la criminalité que connaît le canton, notamment dans les villes de La Chaux-de-Fonds et Neuchâtel.

- Publicité -

Cette tendance s’explique d’une part par un phénomène de retour à la moyenne après une année 2018 qui a connu une criminalité extraordinairement faible et, d’autre part, par l’activité criminelle d’un petit nombre d’auteurs sériels et prolifiques. Ainsi, un auteur est mis en cause à lui seul pour plusieurs dizaines de vols dans des caves, alors qu’un groupe d’auteurs a commis près d’une centaine de cambriolages. Un second groupe d’auteurs a multiplié pour sa part les vols de scooters, pesant lourdement sur l’augmentation de 30% des vols de véhicules.

Les différentes formes d’infractions au patrimoine connaissent une hausse, comme les vols par introduction clandestine (+16%), les vols par effraction (+11%), les vols dans les véhicules (+6%), les vols à l’étalage (+3%) et les vols à la tire (+32%). La hausse de ces derniers est essentiellement associée aux vols commis lors de la Fête des vendanges. Les vols sur les plages du littoral neuchâtelois à la saison estivale ainsi qu’au centre-ville de Neuchâtel ont constitué une préoccupation pour la police, qui a mis sur pied une opération ciblée afin d’endiguer ce phénomène. Il est donc difficile d’y lire une tendance très significative. Les escroqueries sont en revanche en baisse de 5% dans le Canton de Neuchâtel.

Infractionsdviolence et contre l’intégrité sexuelle

Au chapitre des violences graves, le Canton de Neuchâtel enregistre 52 infractions contre 38 en 2018. L’augmentation est en grande partie associée à des viols commis dans le cadre de violences domestiques. Aucun homicide n’est à relever pour 2019. Plus de 85% des infractions de violence grave sont élucidées, incluant plusieurs brigandages à l’arme blanche qui ont été résolus quelques heures après la commission des faits. Les actes d’ordre sexuel avec des enfants sont en baisse, soit 60 par rapport à 69 en 2018. Les violences d’intensité moyenne sont en augmentation de 2%. Néanmoins, certains types d’infractions sont en baisse, comme les contraintes sexuelles, les voies de fait et la contrainte.

Typologies d’auteurs

Au total, 260 mineurs ont été dénoncés par la police neuchâteloise pour avoir commis au moins une infraction au code pénal (241 en 2018). Les mineurs sont enregistrés le plus souvent pour des infractions de moindre importance, telles que des dommages à la propriété, du vol à l’étalage ou des voies de fait. Une minorité d’auteurs mineurs fait exception, en particulier 4 prévenus (représentant 1.6% des prévenus de moins de dix-huit ans) qui ont commis chacun plus de 10 infractions en 2019.
Outre la multiplication des infractions comme les vols, les auteurs mineurs prolifiques commettent dans certains cas des violences graves et des brigandages à l’arme blanche. Ils constituent une préoccupation majeure pour la police neuchâteloise, dont l’objectif en la matière est d’interrompre l’initiation de carrières criminelles.
Les prévenus issus du domaine de l’asile sont en baisse de 4.3% en 2019 (-3 prévenus). En revanche, les prévenus n’appartenant ni à la population résidante permanente, ni au domaine de l’asile, sont en augmentation de 32% par rapport à 2018 (+107 prévenus). Ces personnes sont pour l’essentiel en situation illégale en Suisse. La tendance sur ce type de prévenus se révèle inverse à la diminution observée en moyenne au niveau national (baisse de 1.6%).

Loi sur les stupéfiants

Les infractions à la loi sur les stupéfiants baissent de 10%, avec 1666 infractions contre 1842 en 2018. La baisse des dénonciations dans ce domaine est liée au fait que la possession de produits cannabiques ne dépassant pas les 10 gr n’est plus punissable. La drogue la plus consommée reste le cannabis, suivie par les produits stimulants tels que la cocaïne et la méthamphétamine. Les importations de produits illicites ont augmenté et concernent principalement des commandes de petites quantités de drogues effectuées à travers le darknet par des usagers pour leur propre consommation. Cela concerne surtout les produits cannabiques et dans une moindre mesure les stimulants tels que la cocaïne ou les nouveaux produits de synthèse.

En 2019, la police a porté un accent particulier sur la lutte contre le trafic de cocaïne de rue déployé par des ressortissants du Maghreb. La présence de trafiquants de cocaïne de rue issus des pays d’Afrique de l’Ouest a nettement diminué sur le territoire cantonal, ceci grâce aux mesures prises par la police neuchâteloise ces trois dernières années. Certains établissements, places ou parcs publics restent des lieux de rencontres pour les toxicomanes et peuvent favoriser le petit trafic de rue. Des actions ciblées ont été entreprises par la police afin de remédier à ces situations. Aucune scène de consommation ouverte n’est à déplorer dans notre canton, qui ne bénéficie pas de locaux d’injection.

Cybercriminalité

Les infractions de cybercriminalité augmentent de 14%, passant de 263 en 2018 à 299 en 2019. Ces infractions sont constituées pour l’essentiel par des escroqueries sur Internet, notamment réalisées au moyen de fausses petites annonces publiées sur des sites de vente en ligne. En matière de cyberescroqueries, les criminels font preuve d’opportunisme et adaptent leurs modes opératoires à l’actualité (p. ex. coronavirus en 2020).

Dans une moindre mesure, les cybercriminels usurpent l’identité de personnes pour se faire livrer de la marchandise alors que la facture parvient chez la victime. D’autres recourent au mode opératoire dit de la sextorsion, c’est-à-dire exercent du chantage sur une personne à partir de photos ou de vidéos la montrant nue ou en train d’accomplir des actes sexuels (masturbation).

D’autres indicateurs révèlent la part croissante que prend la criminalité numérique, tels que l’augmentation de la soustraction de données (+113%), de l’utilisation frauduleuse d’un ordinateur (+34%), ou encore du blanchiment d’argent (+25%). Ce dernier phénomène est associé en grande partie aux money mules, soit des passeurs d’argent recrutés par les cybercriminels au moyen d’offres d’emploi alléchantes faisant miroiter des postes d’agents financiers dont la tâche consiste à transférer de l’argent sale.

Au même titre que pour la criminalité dans le monde physique, certains auteurs de cybercriminalité se révèlent particulièrement prolifiques et pèsent lourdement sur les chiffres de la criminalité. Ainsi, les investigations numériques entreprises indiquent qu’un auteur ou groupe d’auteur a commis à lui seul environ 15% des escroqueries aux fausses petites annonces rapportées dans le Canton de Neuchâtel.

Publication d’un atlas de la statistique policière de la criminalité

En collaboration avec le Service de la géomatique et du registre foncier et son système d’information du territoire neuchâtelois (SITN), la police neuchâteloise publie désormais via Internet un atlas de la statistique policière de la criminalité. Cette application visuelle et interactive, riche de cartes et de graphiques, a pour ambition d’offrir un accès facilité aux citoyens et aux médias à la situation en matière de criminalité pour les années écoulées. L’application est accessible sur https://crimstat.ne.ch/

Retrouvez le rapport annuel 2020 de la statistique policière de la criminalité dans le Canton de Neuchâtel sur https://www.ne.ch/autorites/DJSC/PONE/statistiques/Pages/Activites-delictueuses.aspx

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous avez repéré une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée ou par e-mail.

SUIVEZ-NOUS

Dernières news

Le SCAN, une organisation qui agit pour la prévention

Une des missions clés du SCAN est de favoriser l’activité préventive dans le domaine de la sécurité...

Bientôt un nouveau Bibliobus neuchâtelois habillé par les élèves de l’École d’Arts Appliqués de La Chaux-de-Fonds

En septembre 2019, l’Association du Bibliobus neuchâtelois lançait une large campagne de recherche de fonds pour financer...

Covid-19 : port du masque fortement recommandé dans les commerces

Le Conseil d’État recommande fortement le port du masque dans les commerces et magasins. Cette recommandation pourrait...

H10 – TUNNEL DE LA CLUSETTE: ESSAIS DE NUIT VISANT À CERNER LE COMPORTEMENT DU MASSIF ROCHEUX

​Dans le cadre des futurs travaux de sécurisation et d'assainissement du tunnel de La Clusette, des investigations...

Partenaires

VB Construction

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire et soyez informé des dernières actualités.
Reçois les news de Val-de-Travers dans ta boîte!

Reçois les news de Val-de-Travers dans ta boîte!

Rejoins-nous afin de recevoir une fois par semaine notre newsletter!

Vous êtes inscrit!

X
X

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :