Se faire du bien et plaisir avec “septembre, le mois qui bouge!”

0
47

Les services cantonaux de la santé publique (SCSP) et des sports (SSPO) s’unissent pour inviter la population à bouger davantage avec un beau programme d’activités gratuites, souvent ludiques, à tester à travers tout le canton. «Septembre, le mois qui bouge !» est destiné aux Neuchâteloises et aux Neuchâtelois de tous les âges. 

Les services cantonaux de la santé (SCSP) et des sports (SSPO), en collaboration avec de nombreux partenaires, ont décidé de réunir leurs ressources pour montrer à la population neuchâteloise que bouger peut se faire de manière originale, conviviale et dans la bonne humeur. Souvent quand on parle d’activité physique, on pense devoir faire de gros efforts. Alors que pour se faire du bien, cela peut commencer par une balade à pied ou à vélo, la découverte d’une ville grâce à de nouvelles applications ou par la pratique du foot en marchant (walking football). Autant d’activités gratuites à découvrir dans le beau programme proposé cette année pour la deuxième édition de «Septembre, le mois qui bouge !». 

Le plaisir comme moteur

Ce programme a été présenté vendredi 30 août lors d’une conférence de presse à Chaumont. «Intégrer le mouvement dans le quotidien, c’est améliorer sa qualité de vie et investir dans sa santé !» a résumé le conseiller d’État Laurent Kurth, chef du Département des finances et de la santé (DFS). Il a également rappelé qu’une demi-heure par jour d’activité physique a déjà un impact bénéfique sur la santé. 

«On voudrait casser l’idée que le mouvement est une « corvée » ou une activité de plus à caser dans sa routine. Il devrait au contraire pouvoir être quelque chose de facilement accessible et intégrable dans notre vie quotidienne et qui nous fait vraiment du bien et plaisir ! Il y a une responsabilité collective à rendre cela possible» a relevé Lysiane Ummel Mariani, déléguée à la promotion de la santé, service de la santé publique (SCSP). 

Plus de 30% de la population est inactive

«Septembre, le mois qui bouge !» est une action qui s’adresse à toute la population. Elle vise notamment à motiver toutes celles et tous ceux qui ne bougent pas assez et notamment les jeunes qui passent 25% plus de temps sur leurs smartphone et tablette qu’en 2016. D’où l’importance de promouvoir l’activité physique et le sport. «Plus de 30% de la population est inactive, il est donc de notre responsabilité de proposer des activités physiques attractives pour les encourager. Une pratique régulière d’une activité physique est la clé du bien-être» a précisé Gilles Jaquet, chef du service des sports (SSPO). 

Ce mois d’action s’intègre dans la stratégie cantonale de promotion de la santé et du sport. Le programme «Alimentation et Activité physique» du service de la santé publique cherche à favoriser des comportements positifs en matière d’alimentation et de mouvement. De manière générale, cela se concrétise par le soutien de projets et programmes destinés aux enfants de 0 à 11 ans. Il est en effet prouvé qu’agir dès l’enfance a des répercussions positives sur les comportements à l’âge adulte. En 2018, «Septembre, le mois qui bouge !» a fait bouger plus de 530 personnes. 

Vous avez repéré une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée ou par e-mail.

LAISSER UNE RÉPONSE

Merci d'entrer votre commentaire!
Merci d'entrer votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.