5.1 C
Val-de-Travers
lundi, 30 mars, 2020

SUIVEZ-NOUS

FLEURIER – INCENDIE TECHNIQUE

Samedi 28 mars à 20h30, Les pompiers du DPS 2 du Val-de-Travers sont intervenus au chemin du...

La Suisse passera à l’heure d’été durant la nuit de samedi à dimanche

En cette période de pandémie, et même si cela peut paraître un peu futile, la Suisse passera...

Covid-19 – Vidéo explicative auto-isolement

L'Office fédéral de la santé publique partage une vidéo afin d'expliquer l'auto-isolement à découvrir ci-dessous. https://youtu.be/CaGPgFaitYE

COVID-19 : NOUVELLE RUBRIQUE POUR LA SANTÉ PHYSIQUE ET MENTALE « GARDONS LE CAP ! »

Image par rottonara de Pixabay Le Conseil d'État lance une série de mesures visant à soutenir la...

Recensement 2019 : de la stabilité et des notes positives

- Publicité -
Image by Christophe Schindler from Pixabay

Après deux années marquées par une baisse du nombre d’habitants, Val-de-Travers redresse légèrement la barre en stabilisant sa population. Place aux chiffres et à une analyse positive de la situation démographique communale

- Publicité -

Même s’il ne veut pas jouer la carte d’une positivité débridée, le Conseil communal tire un bilan plutôt favorable du recensement 2019 qui doit être analysé à la lumière de tous les chiffres disponibles et pas uniquement de celui de la population totale.

En effet, Val-de-Travers ne comptait que quatre habitants de plus au 31 décembre 2019 par rapport à l’année précédente. Avec 10’666 habitants, notre commune reste quand même la quatrième ville du canton.

- Publicité -

Comme le diable se cache dans les détails, passons maintenant à l’examen des arrivées et des départs. En 2019, ce ne sont pas moins de 550 personnes qui se sont installées dans notre commune, soit l’équivalent du nombre d’habitants de Noiraigue. Si nous déplorons le départ de 484 personnes durant la même période, nous pouvons toutefois enregistrer un « boni » de 66 nouveaux habitants.

Nous pouvons en déduire que notre charmant chapelet de villages attire toujours de nouveaux visages, que ce soit d’autres communes neuchâteloises (323), d’autres municipalités suisses (134) ou de l’étranger (93).

- Publicité -

Pour ce qui est des départs, le Contrôle des habitants sonde depuis plusieurs mois les personnes qui quittent la commune afin de répertorier les raisons de leur choix. Sur une base purement volontaire, environ deux tiers de ces dernières ont répondu à ce sondage, qui ne se veut ni scientifique ni inquisiteur mais qui doit permettre aux autorités communales de sentir le pouls de leur population.

Ainsi, il ressort que 28% de l’ensemble des départs sont dus à un changement de situation professionnelle ou à des études qui contraignent les intéressés à abandonner Val-de-Travers. Si 12% des personnes ont quitté notre commune pour retourner dans leur pays d’origine, 11% sont parties pour des raisons familiales et 10.5% pour des questions de logement. Selon l’enquête, seuls sept personnes auraient renoncé à vivre ici pour des raisons fiscales, soit 1.50% de l’ensemble des sondés.

Si 66 nouveaux arrivants ont été enregistrés, comment expliquer que la population totale augmente de quatre personnes seulement ? La réponse est simple : le mouvement naturel est malheureusement négatif. Avec 135 décès pour 75 naissances, notre commune connaît un phénomène largement partagé dans le canton qui est en partie dû à une pyramide des âges au profil de « champignon », donc avec une base très étroite et un sommet large montrant une population vieillissante.

Un premier constat peut être fait à ce stade : Val-de-Travers a plus un problème de natalité et de mortalité qu’un réel problème à attirer de nouveaux habitants.

Pour ce qui est de la structure de la population, notons que notre commune accueille 73 nationalités différentes qui composent environ 20% du total de ses habitants. Une grande partie des ressortissants étrangers proviennent de l’Union européenne (15.14%) et plus particulièrement du Portugal, de France et d’Italie. Presque tous les autres continents sont présents dans notre commune : du Maroc à la République démocratique du Congo, du Brésil au Canada, de la Thaïlande à la Malaisie, seule manque l’Océanie.

A l’aune de toutes ces données et de l’analyse qu’il peut en faire, le Conseil communal veut continuer sur la voie tracée depuis la fusion avec l’accord du Conseil général, c’est-à-dire de favoriser le développement économique et démographique de Val-de- Travers de façon raisonnée mais résolument tournée vers l’avenir.

Notre commune et plus largement notre région ont réellement une carte à jouer dans un contexte global qui voit de nombreuses personnes espérer un retour à une existence plus simple, plus proche de la nature tout en restant connectées.

Nos qualités naturelles ont donc toute leur place dans cette nouvelle configuration en alliant cadre verdoyant, structures villageoises intactes, intense vie sociale, associative, culturelle et sportive, solides réseaux de commerces et d’établissements publics, infrastructures pour tous les goûts, nombreuses places de travail, logements pour toutes les bourses, etc. Tout le contraire d’une cité-dortoir !

Le Conseil communal croit résolument en l’avenir de Val-de- Travers et en son développement. Faisons le pari d’avoir raison !

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous avez repéré une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée ou par e-mail.

SUIVEZ-NOUS

Dernières news

FLEURIER – INCENDIE TECHNIQUE

Samedi 28 mars à 20h30, Les pompiers du DPS 2 du Val-de-Travers sont intervenus au chemin du...

La Suisse passera à l’heure d’été durant la nuit de samedi à dimanche

En cette période de pandémie, et même si cela peut paraître un peu futile, la Suisse passera...

Covid-19 – Vidéo explicative auto-isolement

L'Office fédéral de la santé publique partage une vidéo afin d'expliquer l'auto-isolement à découvrir ci-dessous. https://youtu.be/CaGPgFaitYE

COVID-19 : NOUVELLE RUBRIQUE POUR LA SANTÉ PHYSIQUE ET MENTALE « GARDONS LE CAP ! »

Image par rottonara de Pixabay Le Conseil d'État lance une série de mesures visant à soutenir la...

Partenaires

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire et soyez informé des dernières actualités.
X
X

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :