Le canton fait la promotion des familles d’accueil

0
42

Le Canton de Neuchâtel souhaite développer un réseau de familles d’accueil et répondre aux recommandations de la convention internationale des droits de l’enfant. Lancée ce jour, la campagne de recrutement devrait permettre, d’ici 2022, de disposer d’un réseau de familles d’accueil renforcé et correspondant aux besoins du canton.

Contrairement aux autres cantons de Suisse romande, le Canton de Neuchâtel dispose à ce jour d’un nombre restreint de familles d’accueil, totalisant 30 places. Pour combler son retard et répondre ainsi aux standards de la convention internationale des droits de l’enfant, le Canton de Neuchâtel souhaite développer une offre en familles d’accueil conséquente. Les professionnel-le-s du terrain estiment qu’une soixantaine de places en familles d’accueil constituerait un réseau en mesure de répondre aux besoins du canton. Par ailleurs, la Commission administrative des autorités judiciaires demande depuis plusieurs années la création de places en familles d’accueil.

Une campagne de recrutement basée sur trois axes

La démarche lancée aujourd’hui se décline en trois volets distincts et sera accompagnée d’une campagne digitale qui s’étendra jusqu’à la fin de l’année. Un flyer sera distribué à large échelle sur l’ensemble du territoire neuchâtelois et un clip vidéo d’une trentaine de secondes sera visible sur les réseaux sociaux notamment. Enfin, une page Internet spécifiquement dédiée aux familles d’accueil permettra à toute personne intéressée (célibataire, couple ou famille domiciliée dans le Canton) d’accéder aux informations utiles, voire de solliciter un entretien avec une conseillère éducative de l’office des structures d’accueil extrafamilial et des institutions d’éducation spécialisées (OSAE).

Soutien et accompagnement des familles d’accueil

Pour être agréée, chaque famille devra mener, à son domicile, plusieurs entretiens avec une collaboratrice spécialisée de l’office. Cette phase doit permettre aux familles intéressées de confirmer leur disposition à accueillir un-e enfant et à l’État de vérifier l’environnement dans lequel elles évoluent, leurs compétences, leurs affinités avec leur future mission, ainsi que l’adéquation de leur profil avec la complexité de la tâche. Une fois cette étape franchie, une autorisation leur est délivrée et un accueil peut être envisagé.

Tout au long du placement d’un enfant, les familles bénéficieront d’un suivi régulier de la part du canton et pourront prendre part à des formations et modules d’information ou d’encadrement proposés par des associations spécialisées dans le domaine. Cela dans le but de renforcer leurs compétences, non seulement dans l’accompagnement des enfants accueillis, mais aussi dans la gestion de problématiques telles que l’attachement, l’interaction avec la famille biologique, le contact avec leurs propres enfants, etc. Les familles d’accueil peuvent également compter sur l’appui du réseau de partenaires professionnels intervenant de manière ambulatoire dans l’accompagnement des enfants et des jeunes accueillis.

Les familles d’accueil ont la possibilité d’accueillir jusqu’à cinq enfants, y compris les leurs. Pour leur investissement, les familles reçoivent une indemnité journalière à laquelle s’ajoute un montant forfaitaire mensuel qui varie en fonction de l’âge de l’enfant accueilli.

Complémentarité des mesures de protection

Par cette action, le gouvernement soutient le développement et la différenciation des mesures de protection des mineur-e-s afin d’offrir un large éventail de prestations pour répondre au mieux à la diversité des difficultés rencontrées par certains enfants et jeunes. C’est dans ce but qu’il vise à promouvoir un réseau de familles d’accueil plus dense, permettant aux enfants et aux jeunes vivant des situations familiales délicates d’être intégrés dans un foyer sécurisant et bienveillant dans un environnement socio-culturel stimulant grâce à des repères stables.

Toute famille intéressée à s’investir dans ce nouveau rôle peut s’adresser à l’OSAE, à disposition pour fournir tout renseignement complémentaire. Tél. 032 889 66 34 ; www.ne.ch/famillesaccueil

Vous avez repéré une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée ou par e-mail.

LAISSER UNE RÉPONSE

Merci d'entrer votre commentaire!
Merci d'entrer votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.