CP Fleurier – HC Fribourg-Sarine 1 – 2

- Publicité -

Pour le premier match de l’année, les fleurisans recevaient un des ténors du championnat (le HC Sarine-Fribourg).

Dans une partie digne des plus belles rencontres de playoffs et disputées sur un rythme soutenu, il n’a pas manqué grand-chose aux vallonniers pour cueillir les trois points…

Si la première réussite ne tombait qu’après 41 minutes de jeu, on peut dire que les 225 spectateurs présents ne se sont pas ennuyés! Très appliqués et solidaires, les gars du vallon résistaient de fort belle manière aux assauts fribourgeois durant les 15 premières minutes de la rencontre avant de prendre gentiment le dessus sur son adversaire.

C’est Matthieu Tschantz sur un service de Huguenin qui ouvrait le score pour les pensionnaires du Centre de Sports de Glace. Les hommes de Sandy Jeannin auraient même pu à plusieurs reprises doubler la mise mais tant le portier fribourgeois que Sven Volery se montraient intraitables. Tout semblait donc réuni pour que les « jaune et noir » empochent les trois points mais malheureusement, la situation allait basculer en 40 secondes.

On jouait la dernière minute et alors que Pipoz était allongé sur la glace depuis une trentaine de secondes, le duo arbitral laissait le jeu se poursuivre (malgré les protestations des locaux et jusqu’à ce que le banc fleurisan n’envoie une gourde sur la glace)! Après de longues minutes de tergiversations (un des deux arbitres allant jusqu’à retourner au vestiaire pour consulter le règlement…), les directeurs de jeu offraient un pénalty aux fribourgeois!

Une aubaine que ceux-ci ne manquaient pas… pire encore, le duo arbitral ajoutait 9 secondes à la rencontre suite à ces événements et les visiteurs inscrivaient le 1-2 (sur un autogoal) à 11 secondes du terme de la rencontre…

Si le résultat laisse un goût très amer aux

vallonniers, les points de satisfaction sont néanmoins nombreux (la qualité du jeu présenté, les fleurisans ont fait jeu égal avec une grosse pointure du championnat mais surtout le coach fleurisans a aligné une ligne complète dont la moyenne d’âge atteint tout juste 18 et avec deux joueurs évoluant encore en Novices, prouvant ainsi que le travail de formation avec les plus jeunes porte ses fruits).

Il s’agira d’oublier rapidement cette désillusion avant d’aller affronter mardi prochain le leader Tramelan sur sa patinoire!

LAISSER UNE RÉPONSE

Merci d'entrer votre commentaire!
Merci d'entrer votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.