Hausse du taux de chômage au mois de novembre 2019

0
32

Au 30 novembre 2019, les effectifs de demandeurs d’emploi (+222) et de chômeurs (+165) sont en hausse et s’établissent respectivement à 5’090 et 3’278 personnes. Cette augmentation est notamment liée à l’inversion des facteurs saisonniers qui touchent principalement les secteurs de la construction et de l’hôtellerie et restauration.

- Publicité -

Le taux de chômage cantonal augmente ainsi de 0.2 pt pour s’établir désormais à 3.5%. En Suisse romande tout comme au niveau national, le taux de chômage augmente également (+0.1 pt) et s’établit respectivement à 3.2% et 2.3%.

Toutes les catégories d’âge sont concernées par la hausse du nombre de chômeurs. En ce qui concerne la distinction selon le sexe, l’effectif de femmes augmente de 31 personnes contre une hausse de 134 personnes pour les hommes. De plus, les effectifs de chômeurs suisses (+48) tout comme ceux d’origine étrangère (+117) sont aussi en hausse.

Concernant les catégories professionnelles, la baisse mensuelle la plus forte concerne celle des professions de la santé et du social (-13). A l’inverse, les hausses les plus marquées concernent les professions saisonnières dans les secteurs de la construction (+61) et de l’hôtellerie et restauration (+31). Des hausses significatives sont aussi à relever dans les professions de l’industrie horlogère (+25) et celles des métaux et machines (+18). Les professions commerciales, de la banque et des assurances (+15), les ingénieurs et architectes (+16) ainsi que les professions de l’industrie, des arts et métiers (+12) affichent également des augmentations.

Situation à Val-de-Travers

  • Taux de chômage : 3.9%
  • Chômeurs : 221
  • Demandeurs d’emploi : 348

Vous avez repéré une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée ou par e-mail.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.