12.1 C
Val-de-Travers
mercredi, octobre 28, 2020
- Publicité -

Vallon.info sur WhatsApp – Abonnez-vous !

Un peu plus de 2 ans après avoir vous avoir proposé un service de notifications push sur...

SUIVEZ-NOUS

Un bilan nuancé pour le PSVDT

Val-de-Travers, le 27 octobre 2020. Un total de sièges en recul, mais de nombreux.ses élu.e.s sortant.e.s confirmé.e.s dans...

Covid-19 – La CORA à disposition des personnes vulnérables

Suite à l'inquiétante hausse des cas de Covid-19, notre canton est passé en alerte rouge.

Comment fêter Halloween en temps de COVID ?

« Des bonbons ou la vie ? » Une phrase qui prend tout son sens cette année !

Le PLR est le grand vainqueur des élections communales à Val-de-Travers

Le PLR sort grand vainqueur des élections communales à Val-de-Travers avec 36,41% de suffrages exprimés. Fort de...

Un coup de pouce pour l’emploi local

Image par Andrea Polini de Pixabay

Le Conseil d’État a décidé de nouvelles mesures extraordinaires et temporaires pour favoriser l’accès à l’emploi des personnes domiciliées dans le canton et qui cherchent actuellement une place de travail. Les outils retenus ciblent particulièrement les jeunes qui rencontrent des difficultés à intégrer ou à réintégrer le marché de l’emploi, ainsi que les demandeurs et demandeuses d’emploi de 50 ans et plus, qui sont trop souvent écarté-e-s lors des processus de recrutement.

Malgré tous les efforts déployés pour préserver les entreprises et les emplois, le niveau du chômage a augmenté depuis le début de la pandémie, passant de 3,9% à 4,9% entre février et septembre 2020. Même si le taux publié ce jeudi 8 octobre 2020 est stable en regard du mois dernier, les indicateurs conjoncturels sont inquiétants et plusieurs procédures de licenciements collectifs ou importants, voire de fermeture d’entreprises, sont actuellement en cours, ce qui laisse présager d’une dégradation durant les prochains mois.

- Publicité -

Dans ce contexte difficile, la priorité pour notre canton doit être de favoriser autant que possible le recours aux compétences disponibles localement sur le marché de l’emploi, ainsi que d’offrir des perspectives d’avenir aux personnes qui peinent à trouver ou à retrouver une place de travail. S’il revient en premier lieu aux employeurs qui recrutent de faire preuve de responsabilité et de solidarité, ainsi qu’aux personnes en recherche d’emploi de faire preuve d’engagement et de motivation, les collectivités neuchâteloises entendent également apporter leur soutien en s’appuyant sur de nouveaux instruments qui seront disponibles jusqu’au 31 janvier 2021.

Offrir une chance aux jeunes qui sont en première ligne

Les jeunes subissent de loin la plus forte hausse du chômage, avec un taux qui est passé entre février et septembre 2020 de 4,3% à 6,4%. Ces chiffres traduisent bien la difficulté actuelle à intégrer le marché du travail pour les personnes sortant de formation. Afin de favoriser leur accès aux places de travail, deux mesures spéciales ont été activées mercredi 7 octobre 2020 :

  • Une prime à l’embauche de 4000 francs pour tout employeur qui recrute durablement un-e jeune de moins de 30 ans inscrit-e au chômage depuis plus d’un mois.
  • La prise en charge partielle ou totale de la part incombant aux employeurs qui proposent des stages professionnels (« premier emploi ») de 1 à 6 mois, à concurrence de 500 francs par mois.

Soutenir le recrutement des seniors pour éviter leur exclusion

Bien que les plus de 50 ans connaissent un taux de chômage inférieur à la moyenne, qui se limite actuellement à 3,7%, il s’agit de la catégorie d’âge dans laquelle les personnes touchées ont le plus de difficulté à réintégrer le marché de l’emploi.

Afin de compléter les outils déjà existants en faveur de cette catégorie de demandeuses et demandeurs d’emploi, une prime à l’embauche de 4000 francs sera octroyée aux employeurs pour chaque recrutement durable, pouvant cas échéant être cumulée avec d’autres soutiens déjà existants.

Réduire l’impact des licenciements collectifs

Dans le cadre de procédures de licenciements collectifs, l’État tente autant que possible de favoriser des solutions permettant le réengagement immédiat des personnes touchées ainsi que de soutenir des reprises d’activités partielles ou totales. Dans cette perspective, le Conseil d’État a décidé d’autoriser le service de l’emploi (SEMP) à soutenir financièrement de telles solutions, au cas par cas et en fonction d’une analyse d’opportunité et de nécessité. Cas échéant, le soutien est plafonné en fonction du nombre de Neuchâteloises et de Neuchâtelois réengagé-e-s avant de s’inscrire au chômage.

Chacune et chacun peut aussi aider

Afin de soutenir l’économie de proximité et de préserver autant que possible les places de travail, chacune et chacun peut agir à son niveau. Adopter le réflexe de la consommation locale permet de contribuer au maintien des activités et des emplois dans notre canton. La campagne « J’agis pour mon canton. Et toi ? » est portée par les collectivités neuchâteloises et une multitude de fédérations et d’associations actives dans le canton. Retrouvez la campagne sur le site www.agir-ne.ch.

Conditions des nouveaux soutiens

- Publicité -

Ces nouveaux instruments de soutien constituent des aides temporaires en cas de circonstances exceptionnelles, au sens du règlement sur les mesures d’intégration professionnelle. Ils sont réservés aux personnes domiciliées dans le canton, pour des places de travail ou de stage offertes dans le canton.

Leur financement est assuré dans le cadre du crédit de 8 millions de francs relatif aux mesures cantonales d’intégration professionnelle contenu dans le second paquet de mesures visant à limiter les impacts économiques et sociaux de la crise, voté le 29 avril dernier par le Conseil d’État (voir le communiqué du 1er mai 2020).

La validité de ces instruments a pris effet mercredi 7 octobre et s’étend jusqu’au 31 janvier 2021. Le Conseil d’État évaluera en début d’année prochaine si une reconduction s’impose.

Renseignements complémentaires sur www.ne.ch/coronavirus-economie

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous avez repéré une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée ou par e-mail.

SUIVEZ-NOUS

Dernières news

Un bilan nuancé pour le PSVDT

Val-de-Travers, le 27 octobre 2020. Un total de sièges en recul, mais de nombreux.ses élu.e.s sortant.e.s confirmé.e.s dans...

Covid-19 – La CORA à disposition des personnes vulnérables

Suite à l'inquiétante hausse des cas de Covid-19, notre canton est passé en alerte rouge.

Comment fêter Halloween en temps de COVID ?

« Des bonbons ou la vie ? » Une phrase qui prend tout son sens cette année !

Le PLR est le grand vainqueur des élections communales à Val-de-Travers

Le PLR sort grand vainqueur des élections communales à Val-de-Travers avec 36,41% de suffrages exprimés. Fort de...

Partenaires

VB Construction

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire et soyez informé des dernières actualités.
Reçois les news de Val-de-Travers dans ta boîte!

Reçois les news de Val-de-Travers dans ta boîte!

Rejoins-nous afin de recevoir une fois par semaine notre newsletter!

Vous êtes inscrit!

X
X

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :