12.1 C
Val-de-Travers
1 février 2023
- Publicité -

SUIVEZ-NOUS

- publicité -

Travaux de reconstruction de la step de Noiraigue

Image source: val-de-travers.ch

La station d’épuration des eaux usées (STEP) de Noiraigue, qui permet de collecter l’ensemble des eaux usées du village, a été mise en service en 1978 et a subi des travaux de réhabilitation en 1995. Elle a fonctionné jusqu’à ce jour sur le principe technique du lit bactérien.

Un crédit de 5’150’000 francs portant sur la réhabilitation des STEP de Boveresse et Travers ainsi que sur la reconstruction de la STEP de Noiraigue a été accepté par le Conseil général en septembre 2015. Cette demande de crédit faisait suite à une étude réalisée en 2013 quant à l’avenir de l’épuration des eaux usées de notre commune et de son organisation à futur.

- Publicité -

Cette démarche a notamment démontré que dans un premier temps, la STEP de Noiraigue devait être maintenue et qu’il n’était pas imaginable pour des raisons techniques et financières d’acheminer par pompage les eaux usées de ce village sur la station de traitement de Travers. Station qui, à l’horizon 2035, devrait être la seule infrastructure de traitement des eaux usées des villages en amont.

C’est un chantier de plus de 2’700’000 francs qui a été entrepris en vue de la reconstruction des installations de traitement des eaux usées pour le village de Noiraigue, car il ne s’agissait pas de simplement rénover mais bien de remplacer ces installations afin de répondre aux normes quant à la qualité de l’eau rejetée et de permettre une exploitation pérenne sur plusieurs décennies.

Après avoir obtenu un permis de construire en 2019, les travaux ont pu débuter en 2020 en maintenant l’ancienne installation en exploitation durant toute cette période de chantier afin d’éviter une pollution du cours d’eau.

Aujourd’hui, cette nouvelle station est en fonction. Elle est capable de traiter plus de 46 m3 d’eau usée à l’heure, soit plus de 1’000 m3 par jour. Elle fonctionne selon un procédé de type réacteur à lit fluidisé (MBBR).

Cette technologie met en œuvre des supports bactériens, appelés médias MBBR, des immeubles à bactéries en quelque sorte. Ces « immeubles » se déplacent dans l’eau à épurer pour mettre en contact le plus grand nombre de bactéries avec la plus grande quantité d’éléments pollués. Après le passage dans ce réacteur biologique, l’eau passe dans deux bassins de coagulation/floculation, puis dans une filtration de 30µ (microns) avant d’être rejetée dans le milieu récepteur, en l’occurrence la Noiraigue.

Une inauguration sera organisée dans le courant de l’année 2023 où le service des eaux se réjouit d’ores et déjà d’accueillir la population afin de lui présenter ces nouvelles infrastructures au service des habitants du village de Noiraigue.

- Publicité -

Laisser un commentaire

Vous avez repéré une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée ou par e-mail.

SUIVEZ-NOUS

Dernières news

PARTENAIRES

 

Newsletter

Soyez informé des dernières nouvelles à Val-de-Travers

- Publicité -
Reçois les news de Val-de-Travers dans ta boîte!

Reçois les news de Val-de-Travers dans ta boîte!

Rejoins-nous afin de recevoir une fois par semaine notre newsletter!

Vous êtes inscrit!

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :