Image source: ne.ch

Pour sa 24ème édition, la Semaine neuchâteloise d’actions contre le racisme s’interroge : « À qui profite le racisme ? » et propose 70 actions, du 15 au 27 mars 2019, sous le parrainage du footballeur Steve von Bergen. Une programmation éclectique pour interroger les discriminations coordonnée par le service de la cohésion multiculturelle et le Forum tous différents tous égaux.

Du 15 au 27 mars 2019, la Semaine neuchâteloise d’actions contre le racisme (SACR) interrogera sur la finalité du racisme. « À qui profite le racisme ? ». Si de moins en moins de personnes, aujourd’hui, déclarent être ouvertement racistes, la discrimination systémique, comme mécanisme d’exclusion est une réalité. Comment corriger, contrôler les biais que nous avons, comment les canaliser, les freiner et contrôler l’organisation qui permet à ces biais de s’exprimer ? Ces questions vont occuper les 65 partenaires de la SACR pendant ces treize jours.

Des conférences, des tables-rondes, des expositions, des pièces de théâtre, des films, des tournois de football et des rencontres interculturelles seront proposés tout au long de cette semaine d’actions. La SACR va s’ouvrir le vendredi 15 mars au Centre de culture ABC, à La Chaux-de-Fonds, en présence du parrain de la semaine, le footballeur neuchâtelois Steve von Bergen, joueur de Young Boys. Après la partie officielle en présence du conseiller communal Théo Bregnard et du conseiller d’État Jean-Nat Karakash, suivra la présentation des trois premiers prix du concours d’écriture sur le thème de la SACR, organisé par le Théâtre populaire romand et l’institut de littérature, suivi de la présentation du film « Si Beale Street pouvait parler » de Barry Jenkins, cinéaste oscarisé en 2017 pour son film « Moonlight ».

Les médias, les partenaires du Forum tous différents tous égaux ainsi que le tissu associatif neuchâtelois sont cordialement invités à cette soirée d’ouverture (15 mars 2019, 18h, Centre de culture ABC, La Chaux-de-Fonds).

Pour rappel, la SACR neuchâteloise s’inscrit dans un mouvement romand et international qui commémore, chaque 21 mars (Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale), la tragédie survenue en 1960, lorsque la police sud-africaine abattait soixante-neuf manifestants qui protestaient contre une des lois de l’apartheid.

Programme complet de la Semaine neuchâteloise d’actions contre le racisme 2019 en annexe ou sur le site www.ne.ch/sacr

LAISSER UNE RÉPONSE

Merci d'entrer votre commentaire!
Merci d'entrer votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.