12.1 C
Val-de-Travers
18 juin 2024
- Publicité -
- Publicité -

SUIVEZ-NOUS

Sept rangers veilleront sur le territoire cantonal

Le service de la faune, des forêts et de la nature revoit son organisation sur le terrain afin de faire face aux défis à venir

- Publicité -
Crédit photo: vallon.info

Le service de la faune, des forêts et de la nature (SFFN) a décidé de revoir son fonctionnement dans le domaine de la surveillance des espaces naturels, de la flore et de la faune. Le but est de renforcer l’efficacité de ses agents sur le terrain et de répondre encore davantage aux attentes de la population. Dès le mois d’août prochain, une équipe de sept agents professionnels veillera au respect des législations sur la chasse, la pêche et la protection de la nature et sensibilisera les «usager-ère-s» de la nature aux bonnes pratiques.

Le Conseil d’État soutient le besoin de renforcer la surveillance et la sensibilisation dans les réserves naturelles du canton. Une nouvelle organisation au sein du service de la faune, des forêts et de la nature (SFFN) est actuellement en cours de déploiement. Alors que les tâches des agents «faune» et «nature» étaient au préalable clairement séparées, une nouvelle fonction rassemblant les deux cahiers des charges a été créée. Cette organisation sera pleinement effective dans le courant de cet été avec l’entrée en fonction de deux nouveaux collaborateurs, l’un en juin et l’autre en août. L’objectif principal est d’assurer une présence renforcée dans les milieux naturels du canton et de répondre ainsi à l’augmentation de fréquentation constatée ces dernières années.

- Publicité -

Suivi et gestion des grands prédateurs

Les sept agents du service, dénommés en l’état «garde-faune/ranger», veilleront d’une part au contrôle de la chasse et de la pêche et, d’autre part, à la surveillance des sites naturels, de la faune et de la flore. Outre les tâches de surveillance et de sensibilisation, ils auront également sous leur responsabilité le suivi et la gestion des grands prédateurs, en particulier du loup et permettront ainsi de renforcer l’action de l’État dans ce domaine.

Pour effectuer leurs missions, les gardes-faune, rangers seront appuyés par plus de quarante gardes-auxiliaires de la chasse et de la pêche. Ils collaboreront également étroitement avec les gardes forestiers communaux dont le cahier des charges comporte des tâches de protection de la nature.

- Publicité -

Enfin, les gardes-faune, rangers bénéficieront de l’appui d’ambassadrices et d’ambassadeurs nature, en charge de la sensibilisation du public dans certains secteurs du canton. Ce projet-pilote, inspiré des expériences réalisées dans la Grande Cariçaie, a été engagé en 2023 déjà, en collaboration avec l’association Pro Natura qui assure la formation et l’encadrement de l’équipe composée de sept personnes. Depuis quelques semaines déjà, les ambassadrices et ambassadeurs nature fournissent des informations et conseils aux usager-ère-s du sentier du lac dans le secteur La Ramée – Préfargier. Ils ou elles travaillent par équipe de deux et sont clairement identifiables pour le public. En cas de succès de l’opération, une extension à d’autres sites sensibles du canton pourrait être envisagée dès le printemps 2025.

Vous avez repéré une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée ou par e-mail.

- Publicité -

Laisser un commentaire

Vous avez repéré une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée ou par e-mail.

Dernières news

PARTENAIRES

 

Newsletter

Soyez informé des dernières nouvelles à Val-de-Travers

- Publicité -
Reçois les news de Val-de-Travers dans ta boîte!

Reçois les news de Val-de-Travers dans ta boîte!

Rejoins-nous afin de recevoir une fois par semaine notre newsletter!

Vous êtes inscrit!

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :