3.4 C
Val-de-Travers
mardi, 18 février, 2020

Carnaval – Le printemps sera légendaire au Vallon !

Encore quelques semaines avant une 43e édition du Carnavallon – Carnaval du Val-de-Travers qui s’annonce haute en couleur. Le programme complet...

SUIVEZ-NOUS

Jeunes sapeurs-pompiers du SDIS Valtra

4 places à disposition ! Image source: val-de-travers.ch La section des jeunes sapeurs-pompiers du service...

Fête de la fusion

Image by Christophe Schindler from Pixabay Lundi 24 février 2020, la Commune de Val-de-Travers fêtera la fusion de...

Volley-ball – La marche était trop haute pour Valtra

GROUPE E VALTRA – SM’AESCH PFEFFINGEN (0-3) Crédit photo:Steph Wenker photography A l’occasion du premier quart...

LA CÔTE-AUX-FÉES – DÉGAGEMENT DE FUMÉE

Dimanche 16 février 2020 vers 08h40, le DPS2 de Couvet, DPS3 des Verrières ainsi que celui de...

L’assocation Les Travers du Vent contre-attaque

L’association Les Travers du Vent a déposé au Tribunal cantonal neuchâtelois le recours de quelque 500 personnes contre le projet. 

Image d’illustration

Alors que les oppositions venaient d’être levées concernant le projet éolien de la Montagne de Buttes, l’association Les Travers du Vent a déposé un nouveau recours.

- Publicité -

« L’implantation du premier parc éolien dans le Canton de Neuchâtel devrait faire office de modèle. Or les atteintes pour les riverains et l’environnement seraient graves », estime Thierry Ray, Président des Travers du Vent. L’association ajoute qu’avec ses 19 turbines, le plus grand projet éolien de Suisse contrevient gravement aux dispositions légales en matière de protection contre le bruit. L’expertise mandatée par les recourants montre que les calculs des promoteurs ne résistent pas à une analyse sérieuse. On ne saurait en être surpris avec des machines de 180 mètres de haut, générant 106 décibels, prévues à moins de 300 mètres des habitations. 

Toujours selon Les Travers du Vent, les impacts sur la faune ailée n’auraient pas été suffisamment pris en compte. La problématique de l’aigle royal, qui a fait son retour dans le Val-de-Travers, a été traitée avec légèreté par les promoteurs, au même titre que la protection des chauves-souris. L’impact de la centrale éolienne sur la biodiversité serait fatal dans ce secteur, qui joue un rôle important dans la survie de nombreuses espèces rares ou vulnérables. Les recourants dénoncent par ailleurs les maigres mesures de compensation prévues. 

Enfin, la problématique paysagère est elle aussi insuffisamment prise au sérieux. À la centrale éolienne de la Montagne de Buttes viendraient s’ajouter 3 parcs éoliens vaudois situés entre le Creux-du-Van et le Chasseron, ainsi que celui du Mont de Boveresse, ce qui représente une accumulation d’éoliennes incompatible avec une intégration cohérente dans le paysage, de surcroît à proximité de lieux symboliques du massif jurassien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous avez repéré une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée ou par e-mail.

SUIVEZ-NOUS

Dernières news

Jeunes sapeurs-pompiers du SDIS Valtra

4 places à disposition ! Image source: val-de-travers.ch La section des jeunes sapeurs-pompiers du service...

Fête de la fusion

Image by Christophe Schindler from Pixabay Lundi 24 février 2020, la Commune de Val-de-Travers fêtera la fusion de...

Volley-ball – La marche était trop haute pour Valtra

GROUPE E VALTRA – SM’AESCH PFEFFINGEN (0-3) Crédit photo:Steph Wenker photography A l’occasion du premier quart...

LA CÔTE-AUX-FÉES – DÉGAGEMENT DE FUMÉE

Dimanche 16 février 2020 vers 08h40, le DPS2 de Couvet, DPS3 des Verrières ainsi que celui de...

Partenaires

X
X

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :