30e édition de la Fête du Sel

0
186

Samedi 7 septembre le village de Buttes se transforme en village médiéval à l’occasion de la 30ème Fête du Sel.

Les braves mercenaires « Les Mortes Payes » vous feront découvrir les armes de l’époque. Épées, armes d’hast et armes de siège n’auront bientôt plus de secrets pour vous. Mais lorsque la férocité du combat s’éteint, ils se transforment alors en habiles artisans capables de travailler le bois, le tissu, les cordages ou pratiquent la calligraphie et la cuisine. Plongez avec eux dans la fascinante histoire du Moyen Age.

Côté musique, Le Condor – qui connaît un succès dans le monde entier – sera présent avec sa troupe de 18 musicien. Une musique du cœur : sur un fond d’héritage provençal, les rythmes modernes sont adoucis par des influences traditionnelles régionales et mondiales. Le résultat est un subtil équilibre transgénérationnel. Il s’inscrit aussi dans la tradition séculaire en participant à de grandes fêtes médiévales.

Huit rapaces en vol libre seront en spectacle dans le courant de l’après-midi. Une occasion de se familiariser avec ces rapaces qu’il sera possible de découvrir durant la fête.

Pour découvrir le programme complet, rendez-vous dans l’agenda !

Buttes et l’histoire du Sel

Au Moyen Âge, le sel était le principal agent de conservation des aliments. C’est pourquoi il paraissait aussi précieux que l’or. La France produisait beaucoup de sel sur lequel le Roi prélevait un impôt appelé la gabelle. Le prix du sel et le montant de la gabelle variaient selon les régions, ce qui ne pouvait qu’inviter à la contrebande. Pour lutter contre les faux saulniers (c’est-à-dire les contrebandiers), le Roi recrutait des soldats qu’on appelait les gabeloux. Le Prince de Neuchâtel et les Bernois faisaient venir leur sel de Salins. À côté des routes officielles il y avait plusieurs sentiers empruntés par les faux saulniers. L’un d’eux passait par Noirvaux et Buttes. Son tracé a pu être reconstitué par les historiens.

Vous avez repéré une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée ou par e-mail.

LAISSER UNE RÉPONSE

Merci d'entrer votre commentaire!
Merci d'entrer votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.