12.1 C
Val-de-Travers
26 novembre 2022
- Publicité -

SUIVEZ-NOUS

- publicité -

École obligatoire : collaboration dans le domaine des langues intensifiée entre les cantons de Neuchâtel et de Soleure

crédit : SP

​​Les cantons de Neuchâtel et de Soleure resserrent leur collaboration en matière d’échanges linguistiques et d’apprentissage des langues. La conseillère d’État Crystel Graf, cheffe du Département de la formation, de la digitalisation et des sports (DFDS), a signé avec son homologue soleurois, M. Remo Ankli, une Déclaration d’intention dans ce sens. 

L’intention est double : d’une part soutenir les échanges linguistiques et les activités de mobilité des élèves et du corps enseignant, d’autre part collaborer plus étroitement dans les projets d’enseignement de la langue seconde (l’allemand), en immersion. À travers la signature d’une Déclaration d’intention, les deux cantons instaurent un partenariat privilégié au profit de leurs élèves, de leur corps enseignant et de leurs directions d’école.

- Publicité -

Le Canton de Neuchâtel fait figure de pionnier avec son projet PRIMA (PRojet d’IMmersion en Allemand), lancé en 2011, qui s’inscrit dans le concept cantonal neuchâtelois de l’enseignement des langues. Un enseignement de l’allemand par immersion est offert de la 1ère à la 11e année. À la rentrée scolaire 2022-2023, on dénombrait 65,5 classes PRIMA (sur toute la scolarité obligatoire), représentant 1’183 élèves et près de 95 enseignant-e-s.

Depuis 2021-2022, les centres scolaires peuvent aussi mettre en place le projet ANIMA (ANnée d’IMmersion en Allemand). À la différence de PRIMA, ANIMA permet à tout-e enseignant-e bilingue de pratiquer l’enseignement de l’allemand par immersion, indépendamment de la construction d’une filière (sur onze années). À terme, l’instauration de filières PRIMA reste cependant l’objectif prioritaire ; une filière doit débuter dans chaque centre scolaire d’ici 2027. 

SOprima
Le Canton de Soleure entend renforcer les échanges et la mobilité ainsi que promouvoir les compétences en français de ses élèves, notamment par un enseignement immersif. Pour ce faire, il intensifie sa collaboration avec le Canton de Neuchâtel, principalement par la mise en place de partenariats d’établissements pour favoriser les échanges entre les élèves ainsi que par un échange de pratiques et de matériel spécifique pour l’enseignement immersif. Ces échanges profiteront aux deux cantons : l’un pour l’allemand, l’autre pour le français.

Groupe de travail intercantonal
Des représentant-e-s de chaque service de l’enseignement, directions d’école, corps enseignant et des Hautes écoles pédagogiques collaboreront au sein d’un groupe de travail intercantonal. Il aura pour tâche d’examiner les besoins et de faciliter les objectifs poursuivis par la Déclaration d’intention signée entre les deux cantons. 

- Publicité -

Laisser un commentaire

Vous avez repéré une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée ou par e-mail.

SUIVEZ-NOUS

Dernières news

PARTENAIRES

 

Newsletter

Soyez informé des dernières nouvelles à Val-de-Travers

- Publicité -
Reçois les news de Val-de-Travers dans ta boîte!

Reçois les news de Val-de-Travers dans ta boîte!

Rejoins-nous afin de recevoir une fois par semaine notre newsletter!

Vous êtes inscrit!

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :