12.1 C
Val-de-Travers
15 avril 2024
- Publicité -
- Publicité -

SUIVEZ-NOUS

Des loups isolés sont toujours présents sur le territoire neuchâtelois, la vigilance reste de mise

Gestion du loup : Point de situation et concept de protection des troupeaux neuchâtelois pour la prochaine saison de pâture

- Publicité -
Image par Alexa de Pixabay

En prévision du début de la saison de pâture, le département du développement territorial et de l’environnement (ci-après : le département) rappelle que la vigilance reste de mise. Des loups isolés sont effectivement toujours présents sur le territoire neuchâtelois. Dans la situation actuelle, les troupeaux ovins et caprins sont particulièrement exposés, même dans les zones proches des fermes et quelle que soit la taille du troupeau. Il encourage dès lors les éleveuses et éleveurs à prendre les mesures de protection dictées par les circonstances. Des soutiens financiers peuvent être obtenus pour les travaux de protection, dont un bonus cantonal pour les clôtures plus hautes que le minimum standard. Le suivi du loup sera par ailleurs renforcé.

Alors que des loups isolés sont bien présents sur le territoire neuchâtelois, le département tient à rappeler l’organisation établie au niveau canto​nal afin de mettre en œuvre le Plan Loup de la Confédération, document qui vise à garantir une application uniforme et cohérente du droit en Suisse. La gestion, l’information et la sensibilisation sont assumées par le service de la faune, des forêts et de la nature, qui s’occupe en particulier du suivi du loup ainsi que des constats en cas d’attaques sur des animaux de rente et qui règle la question des indemnisations. La protection des troupeaux est quant à elle confiée à la Chambre Neuchâteloise d’Agriculture et de Viticulture (CNAV) qui conseille les propriétaires sur les mesures adéquates et octroie les soutiens financiers prévus par la Confédération et le Canton pour la mise en œuvre. Une séance sur ce thème, organisée conjointement par la CNAV et le Canton est d’ailleurs planifiée ce jour pour fournir toutes les informations nécessaires aux propriétaires de troupeaux.

- Publicité -

En l’espace de deux ans, le budget cantonal concernant les dommages causés par la faune sauvage a été renforcé de 100’000 francs. Avec la participation fédérale correspondant à 80% des coûts, les montants réservés permettront d’assurer les appuis nécessaires aux éleveuses et éleveurs prenant les mesures de protection dictées par les circonstances ou qui sont confrontés à des attaques. Le canton donnera par ailleurs un bonus pour les clôtures mesurant 1,3 m de hauteur contre 0.9 m selon les exigences fédérales.

Afin de renforcer encore l’action cantonale dans le domaine de la prévention, la CNAV contactera dès cette année les exploitations d’ovins et de caprins se trouvant dans les secteurs particulièrement exposés avec comme objectifs d’examiner les sites de pâture et de conseiller les propriétaires de troupeaux sur les mesures les plus adéquates.

- Publicité -

S’agissant enfin du suivi du loup, l’État prévoit de renforcer ses connaissances dès ce printemps dans le cadre d’un projet commun mené par les cantons du Jura, de Vaud et de Neuchâtel, en collaboration avec la fondation KORA. Le réseau de pièges-photographiques installés sur le territoire sera augmenté, l’objectif étant de mieux documenter la progression de l’espèce dans l’arc jurassien et d’ainsi améliorer l’information du public et la prévention des dommages.​​

Vous avez repéré une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée ou par e-mail.

- Publicité -

Laisser un commentaire

Vous avez repéré une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée ou par e-mail.

Dernières news

PARTENAIRES

 

Newsletter

Soyez informé des dernières nouvelles à Val-de-Travers

- Publicité -
Reçois les news de Val-de-Travers dans ta boîte!

Reçois les news de Val-de-Travers dans ta boîte!

Rejoins-nous afin de recevoir une fois par semaine notre newsletter!

Vous êtes inscrit!

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :