12.1 C
Val-de-Travers
26 septembre 2022
- Publicité -

SUIVEZ-NOUS

Légère diminution du nombre de logements vacants au 1er juin 2022 dans le canton de Neuchâtel

Image by StockSnap from Pixabay

Au 1er juin 2022, le Canton de Neuchâtel présente un taux de vacance des logements de 2,2%, au-dessus du seuil de pénurie fixé à 1,5%. Après trois ans de stabilisation, le marché immobilier neuchâtelois présente une diminution du nombre des logements vacants. Entre 2021 et 2022, malgré une augmentation du parc total de logements dans le canton, le nombre d’appartements disponibles a diminué (moins 130 objets vacants). Ces informations sont extraites de l’enquête annuelle sur les logements vacants effectuée par le service de statistique. 

Le nombre de logements vacants a diminué depuis juin 2021. En date du 1er juin 2022, on trouvait ainsi 2159 logements vacants sur l’ensemble du territoire cantonal, soit 130 logements de moins qu’une année auparavant. Le taux de logements vacants se situe au-dessus du seuil de pénurie (1,5%), soit à 2,2%, contre 2,36% en 2021.

Croissance du parc de logements dans toutes les régions
Dans l’ensemble du canton, au 1er janvier 2022, on dénombre 98’193 logements au total. En une année, une hausse du parc de logements est observée dans toutes les régions, ainsi que dans toutes les communes de plus de 10’000 habitant-e-s.

C’est au Locle que le taux de vacance des logements a le plus augmenté, suivi par la commune de Val-de-Ruz, alors qu’il a diminué dans les trois autres communes de plus de 10’000 habitant-e-s. 

Au niveau des régions, le Val-de-Ruz (+24 logements vacants) ainsi que les Montagnes neuchâteloises (+20 logements vacants) enregistrent des hausses, contrairement au Littoral (-134 logements vacants) et au Val-de-Travers (-40 logements vacants). 

Source: https://www.ne.ch/medias/Pages/20220912_Logementsvacants.aspx

Seules les Montagnes neuchâteloises ne sont pas en situation de pénurie
Le rapport entre les effectifs de logements vacants (au 1er juin ) et l’ensemble du parc de logements (estimé au début de l’année) fournit le taux de vacance. Selon les normes en usage, on admet généralement qu’il y a pénurie lorsque ce taux est inférieur à 1,5%. Pour la sixième année consécutive, le taux de vacance cantonal se trouve au-dessus de ce seuil de pénurie. 

À relever qu’au 1er juin 2022, seule la région Montagnes ne se trouve pas en situation de pénurie. Toutes les autres régions connaissent des taux de vacance inférieurs à 1,5%. En effet, les régions du Littoral et de Val-de-Travers se retrouvent en pénurie après respectivement trois et quatre années au-dessus du taux de vacance de 1,5%. 

Source: https://www.ne.ch/medias/Pages/20220912_Logementsvacants.aspx

Surtout des 3 et 4 pièces
Les appartements sont plus ou moins prisés en fonction de leur nombre de pièces. On observe en général, dans toutes les régions, que les logements de 3 et 4 pièces représentent entre 59% et 80% des logements disponibles.

Source: https://www.ne.ch/medias/Pages/20220912_Logementsvacants.aspx
- Publicité -

En termes de durée de vacance, les logements qui restent le plus longtemps inoccupés se situent principalement dans les Montagnes où plus d’un tiers (39,8%) des logements sont vacants depuis plus d’un an. À l’inverse, c’est dans la région Littoral que la relocation s’opère le plus rapidement : un peu plus de la moitié des logements sont offerts sur le marché depuis moins de quatre mois.

Loyers des appartements vacants 
L’examen de l’évolution de la moyenne cantonale en matière de loyer est très délicat, tant les différences entre régions sont importantes. On constate néanmoins, entre 2021 et 2022 et au niveau cantonal, une diminution du loyer moyen pour toutes les tailles d’appartement, excepté pour les logements de 5 pièces. La baisse de loyer la plus marquée concerne les 6 pièces et plus (-156 francs par mois) et les 1 pièce (-62 francs par mois). Suivent les 2 pièces (-40 francs par mois) et les 4 pièces (-29 francs par mois). Quant au loyer des 5 pièces, il présente une hausse de +138 francs par mois, alors que celui des 3 pièces reste stable (-4 francs par mois).

220912-CPLogement3.png
Source: https://www.ne.ch/medias/Pages/20220912_Logementsvacants.aspx

Logements vacants
Sont considérés comme vacants tous les logements habitables (meublés ou non) destinés à la location ou à la vente et qui étaient inoccupés au 1er juin. Sont également pris en compte les maisons individuelles inoccupées et destinées à la location ou à la vente, de même que les logements vacants déjà loués pour une date ultérieure.

Taux de vacance
Le calcul du taux de vacance est réalisé en rapportant le nombre de logements vacants au parc total de logements. Ce dernier est fourni par l’Office fédéral de la statistique (OFS) grâce à une extraction des données saisies par les communes dans le Registre fédéral des bâtiments et des logements (RegBL) qui recense toutes les constructions à usage d’habitation en Suisse.

Les principaux résultats relatifs aux loyers, à la durée de la vacance ainsi que le détail par commune sont disponibles sur : www.ne.ch/statwww.ne.ch/stat

De nombreuses représentations cartographiques (par commune et par région) sont consultables en ligne sur : https://atlas.ne.ch

- Publicité -

Laisser un commentaire

Vous avez repéré une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée ou par e-mail.

SUIVEZ-NOUS

Dernières news

PARTENAIRES

 

Newsletter

Soyez informé des dernières nouvelles à Val-de-Travers

Reçois les news de Val-de-Travers dans ta boîte!

Reçois les news de Val-de-Travers dans ta boîte!

Rejoins-nous afin de recevoir une fois par semaine notre newsletter!

Vous êtes inscrit!

X
X

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :