12.1 C
Val-de-Travers
vendredi, février 26, 2021

Dorénavant on peut aussi consommer en ligne et local pendant le Black Friday mais aussi toute l’année !

Une place du marché virtuelle mais avec des commerçants régionaux… voici en quelques mots ce que propose désormais vallon.info. Attachées à la région et à...

SUIVEZ-NOUS

Ventes record de denrées alimentaires dans le commerce de détail suisse

Image source: Image par Photo Mix de Pixabay 

En 2020, le commerce de détail a enregistré dans le segment des denrées alimentaires un chiffre d’affaires record de près de 30 milliards de francs, soit une hausse de plus de 11 % par rapport à l’année précédente. Les ménages suisses ont dépensé en moyenne 7 680 francs en produits alimentaires et en boissons. Enfin, un franc sur dix a été consacré à l’achat d’un produit bio.

Le commerce de détail est le principal canal de distribution des produits issus de l’agriculture suisse. L’Office fédéral de l’agriculture (OFAG) a procédé à une analyse complète, qui donne un vaste aperçu des dépenses alimentaires dans les commerces. Il convient de préciser que les achats en ligne ne sont pas pris en compte dans cette étude. Les résultats de l’analyse se fondent sur des données de l’institut d’études de marché Nielsen Suisse et de l’Office fédéral de la statistique. 

L’évaluation indique le chiffre d’affaires qu’a permis de réaliser dans le commerce de détail la vente de denrées alimentaires qui ont un rapport étroit avec l’agriculture suisse, comme la viande, le poisson, les œufs, les fruits ou les légumes. Les produits d’origine animale, totalisant un chiffre d’affaires de 10,6 milliards de francs, représentent 35,6 % des denrées alimentaires écoulées par les détaillants. Cette part est de 13,7 % pour les fruits, les légumes et les pommes de terre, soit un chiffre d’affaires de 4,1 milliards.

Œufs bio et différences régionales
Il ressort par ailleurs des données qu’un ménage privé a, en 2020, dépensé en moyenne 820 francs pour des denrées alimentaires bio dans le commerce de détail suisse, ce qui correspond à plus d’un franc sur dix pour un produit issu de l’agriculture biologique. Les œufs bio ont par ailleurs fait l’objet d’un engouement particulier. 

L’évaluation relève également des différences régionales. En effet, les ménages ont consacré 4,0 % de leur budget alimentaire à l’achat de poisson en Suisse romande, contre 2,1 % en Suisse alémanique. Dans les zones urbaines, ils ont acheté moins de viande et de lait que dans les régions rurales. Alors que les dépenses les plus élevées des familles concernaient la viande, les ménages sans enfants ont utilisé une plus grande partie de leur budget pour l’achat de légumes et de boissons alcoolisées. 

Infographie

Source: https://www.blw.admin.ch/blw/fr/home/markt/marktbeobachtung/land–und-ernaehrungswirtschaft/schweizer_detailhandel.html
- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous avez repéré une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée ou par e-mail.

SUIVEZ-NOUS

Dernières news

Partenaires

Newsletter

[mailpoet_form id=”3″]

Reçois les news de Val-de-Travers dans ta boîte!

Reçois les news de Val-de-Travers dans ta boîte!

Rejoins-nous afin de recevoir une fois par semaine notre newsletter!

Vous êtes inscrit!

X
X

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :