La baisse du taux de chômage se poursuit en octobre

0
95

Comme le mois précédent, les effectifs de demandeurs d’emploi et de chômeurs sont en baisse, respectivement de 19 et 104 unités. Au 31 octobre, ils s’établissent respectivement à 6’331 et 4’634 personnes. La diminution plus marquée du nombre de chômeurs est notamment expliquée par l’augmentation du nombre de gains intermédiaires et de placements en emploi temporaire. Le taux de chômage cantonal diminue donc de 0.1 pt et s’établit à 5.0%.

Image d’illustration

Le taux de chômage dans l’Arc Jurassien observe une baisse similaire de 0.1 pt et s’établit désormais à 4.5%. Au niveau national, le taux est stable à 3.0%.

Les variations sont contrastées selon les catégories d’âge. Concernant la distinction par sexe, les effectifs des femmes (-7) et des hommes (-12) demandeurs d’emploi observent une baisse. De même, le nombre de demandeurs d’emploi suisses (-5) et étrangers (-14) ont diminué courant octobre.

Si la plupart des effectifs de demandeurs d’emploi par groupe de professions sont restés relativement stables durant le mois d’octobre, il convient de relever quelques variations plus marquées. Les professions de l’horlogerie (-24 dont 7 horlogers, 7 visiteurs et autres opérateurs), les autres professions de l’industrie, des arts et métiers (-13 dont 6 contrôleurs en qualité et 7 magasiniers) ainsi que les métiers des métaux et machines (-10 dont 5 polisseurs, et autres ouvriers) voient leur effectif diminuer. A l’inverse, les effectifs de demandeurs d’emploi des professions de l’hôtellerie et de la restauration sont en hausse (+10, essentiellement des employés de service sans formation).

La situation à Val-de-Travers

415 demandeurs d’emploi à Val-de-Travers à la fin du mois d’octobre

Source: http://www.ne.ch/

Val-de-Travers ne suit pas la même dynamique que la moyenne cantonale. La taux de chômage est plus élevé de 0.8 point (5.8% vs. 5.0 pour la moyenne cantonale) et a subi une hausse de 0.2 point ce dernier mois. Cela représente 20 demandeurs d’emploi de plus qu’au mois de septembre 2017.

Laisser un commentaire