Retour sur la séance du Conseil général du 12 novembre

0
65
Image source: val-de-travers.ch

Ce lundi 12 novembre 2018, les 36 membres présents du Conseil général de Val-de-Travers ont tout d’abord élu tacitement Mme Marie-France Vaucher (Les Verts) à la commission des naturalisations et des agrégations, suite à la démission de M. Thierry Ray.

- Publicité -

Le Législatif a ensuite accepté à l’unanimité le crédit d’étude de 100’000 francs pour un concours d’architecture en vue de l’extension du collège de Longereuse.

Puis, non sans avoir relevé le besoin en places de stationnement sur ce secteur ainsi que l’importance du mobilier urbain afin de faire de cette place un espace de rencontres, les conseillers généraux ont accepté par 34 OUI et une abstention le crédit de 2’200’000 francs pour le réaménagement de la place de la Gare de Fleurier. La limite des crédits pouvant être décidés en 2018 étant atteinte, l’intégralité du montant était soumis aux mécanisme de maîtrise des finances et requérait donc une majorité qualifiée des deux tiers des membres présents.

M. Frédéric Mairy (cc) a, quant à lui, annoncé la mise en ligne imminente du nouveau site Internet communal. Se voulant plus dynamique et plus actuel, 10 ans après sa première mise en service, son remplacement était nécessaire.

Pour terminer, M. Christian Mermet (cc) a répondu à la question du groupe UDC concernant l’agencement du centre du village de Travers et notamment l’emplacement d’un lampadaire face au passage piéton. M. Mermet d’expliquer que l’aménagement et l’éclairage public sont soumis à de nombreuses réglementations, ces contraintes ne laissent pas une grande marge de manœuvre lorsque, au surplus, l’on souhaite respecter le cheminement des piétons. Toutefois, l’harmonie de cette place devrait apparaître prochainement lorsque les arbres seront plantés, les bancs installés et le marquage fait.

LAISSER UNE RÉPONSE

Merci d'entrer votre commentaire!
Merci d'entrer votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.