Rénovation des cours des collèges

0
124

Cours des collèges de Couvet et du « B8 » à Fleurier : quelques travaux pendant l’été pour le confort des élèves !

Image d’illustration

Sujette à bien des controverses depuis une bonne trentaine d’années, la cour des collèges de Couvet mérite un lifting pour qu’elle puisse retrouver sa fonction première !

COUR DES COLLEGES DE COUVET

Force est de constater que la cour sud des collèges de Couvet est un endroit où se côtoient piétons, propriétaires de chiens en balade, parents d’élèves attendant leur enfant, voire bien d’autres usagers qui n’auraient, en principe, aucune raison de se trouver dans une cour d’école lorsque les 250 élèves profitent d’une récréation bien méritée sous le contrôle de leurs enseignants.

Plusieurs projets ont été présentés au Conseil communal, mais sa rigueur à prioriser les investissements l’ont conduit à valider une version modeste du projet de réfection de cette cour. Ainsi, la période des vacances scolaires permettra le remplacement de toutes les bandes herbeuses par du bitume, alors qu’une délimitation claire entre les chemins piétons et la cour d’école sera créée plus tard dans l’année, au moyen de plots en bois brut, qui auront été préparés dans l’intervalle par notre service des forêts. Une contrainte s’est aussi invitée dans ce dossier : le chantier doit être terminé pour la fête nationale du Val-de-Travers qui se déroulera sur la place des collèges le 31 juillet.

Le secteur situé au nord des bâtiments a lui aussi fait l’objet d’une réflexion pour l’amélioration des conditions de circulation et de la sécurité des élèves, mais les montants en jeu ont imposé un report de ce projet à un futur exercice comptable.

COUR DU COLLEGE B8 DE FLEURIER

La cour du collège « B8 » à Fleurier avait, elle aussi, besoin de quelques travaux pour améliorer le confort de ses usagers. Les machines de chantier seront donc également à l’œuvre cet été pour goudronner les parties herbeuses de la cour sud, alors que la partie nord a récemment été sécurisée par la pose d’une double barrière, dont la moins esthétique des deux sera vite dissimulée par une haie de charmilles qui ne manquera pas de prendre rapidement le dessus mais surtout qui confère aux 150 élèves du B8 la sécurité requise pendant leur récréation.

Vous avez repéré une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée ou par e-mail.

LAISSER UNE RÉPONSE

Merci d'entrer votre commentaire!
Merci d'entrer votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.