Au 31 décembre 2018, la commune de Val-de-Travers comptait 10’662 habitants, soit une diminution de 92 habitants par rapport à fin 2017

Si les années se suivent et – malheureusement – se ressemblent un peu au niveau de la démographie légèrement déclinante de notre commune, la situation actuelle ne doit pas occulter les mesures concrètes adoptées par les autorités pour favoriser un renouveau et une reprise de la croissance démographique.

Au 31 décembre 2018, la commune de Val-de-Travers comptait 10’662 habitants, soit une diminution de 92 habitants par rapport à fin 2017, en partie due à un mouvement naturel négatif de la population (126 décès pour 104 naissances) mais également à un   mouvement   migratoire   négatif   (640   départs    pour  587 arrivées).

La répartition des habitants par village se présente comme suit :

Source: Commune de Val-de-Travers

La provenance des 587 nouveaux arrivants est la suivante :

  • D’autres communes neuchâteloises : 315
  • D’autres communes suisses : 131
  • De l’étranger : 141

Le nombre de résidents suisses se monte à 80.78% de la population.   La   population   étrangère   est   constituée    de 74 nationalités différentes représentant le 19.22% (15.14% de l’Union européenne et 4.08% d’autres origines) de la population. Depuis la naissance de la Commune de Val-de-Travers, l’évolution de la répartition entre résidents suisses et étrangers est stable.

La moyenne d’âge de la population résidente est de 44 ans. Le nombre de ménages s’élève à 5’214.

Le nombre de 10’662 comprend les habitants dits réguliers et ne tient pas compte des 195 personnes présentes dans la Commune avec des permis de durée limitée ou des autorisations pour séjour secondaire. En tenant compte de ces personnes, la Commune totaliserait 10’857 habitants.

Pour mémoire, l’évolution annuelle de la population de notre Commune depuis 2013 se présente comme suit :

Source: Commune de Val-de-Travers

Malgré ces chiffres en demi-teinte, le Conseil communal est convaincu de la force de notre région et de ses habitants, de ses qualités et de ses avantages. Plusieurs projets porteurs d’avenir sont à bout touchant au niveau cantonal (Mobilité 2030, réforme fiscale et programme d’impulsion et de transformations entre autres) et au niveau communal (réaménagement des places de gare, extension du collège de Longereuse, renaissance du site Dubied, augmentation de l’accueil pré- et parascolaire, parmi tant d’autres).

Loin d’observer béatement la situation, les autorités communales investissent et s’investissent pour que les conditions-cadres de notre commune s’améliorent encore et attirent de nouveaux habitants. Une campagne de communication sera bientôt lancée pour présenter les nombreuses facettes positives de notre commune répartie en neuf villages.

C’est donc un optimisme prudent qui nous guide mais un optimisme quand même, car nous connaissons l’excellente qualité de vie qui prévaut dans notre vallée et la détermination de tous les Vallonniers d’apporter leur pierre à l’édifice.

« Le pessimisme est d’humeur ; l’optimisme est de volonté », Propos sur le bonheur, Emile-Auguste Chartier dit Alain, 1928

LAISSER UNE RÉPONSE

Merci d'entrer votre commentaire!
Merci d'entrer votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.