Pour que les jeunes prennent soin de leurs dents

0
46

La section neuchâteloise de la Société suisse des médecins-dentistes (SSO-NE) organise le samedi 11 mai prochain une journée de contrôle gratuit pour les 15-25 ans. Sensibiliser les jeunes, les informer sur les comportements à risque et les inciter à prendre soin de leurs dents, tels sont les objectifs de cette journée. Avec cette action, les médecins-dentistes neuchâtelois démontrent une fois encore leur engagement envers la population.

 

Le samedi 11 mai prochain, tous les jeunes de 15 à 25 ans auront la possibilité de faire contrôler leur dentition gratuitement dans le cadre d’une journée de prévention initiée par l’organisation faîtière neuchâteloise. L’objectif principal de cette journée est de sensibiliser les jeunes à la prévention des maladies buccodentaires et de les inciter à prendre soin de leurs dents. « Après 15 ans, les jeunes ne bénéficient plus des contrôles dentaires scolaires, explique Marc-Emmanuel Grossen, président de la SSO-Neuchâtel. Et jusqu’à la fin de leur formation, il n’est pas sûr qu’ils soient conscients de l’importance des soins buccodentaires. D’où l’organisation de cette action. »

 Une permanence sera donc organisée ce samedi 11 mai, de 9h à 14h, et les médecins-dentistes participants – près d’une quarantaine au total www.sso-ne.ch/controle-gratuit – recevront les jeunes sans rendez-vous, ce qui permet une certaine spontanéité, élément déterminant pour la jeune génération. De plus, le samedi est un jour de congé pour les étudiants et la plupart des apprentis ou les jeunes employés. En prenant ainsi sur leur temps libre, les médecins-dentistes démontrent leur engagement envers la population. En cas de forte affluence, ils n’hésiteront pas à proposer aux jeunes de revenir plus tard, voire un autre jour, tout en bénéficiant toujours de la gratuité du contrôle, pour autant que la personne soit passée au cabinet ce samedi 11 mai.

Susciter la prise de conscience

Si cette action est organisée, c’est aussi parce que les médecins-dentistes ont constaté l’émergence de nouveaux dangers (sodas, energy-drinks) et un manque de prise de conscience des jeunes face à ceux-ci. Et l’enjeu est de taille, car plus le problème est décelé tardivement, plus le traitement sera important et par conséquent beaucoup plus coûteux. «Si cette journée permet de modifier des comportements alimentaires à risque et d’intercepter des problèmes dentaires à un stade précoce, alors nous aurons atteint notre but ! » déclare Marc-Emmanuel Grossen.

Prévention et engagement

L’engagement et les actions de prévention de la section neuchâteloise de la SSO ne sont pas nouveaux. C’est même une tradition. L’association professionnelle porte d’ailleurs aussi son attention sur d’autres groupes de population (distribution de bons pour les contrôles pour les enfants de 3 à 5 ans, soutien aux cercles scolaires pour le bon fonctionnement des contrôles dentaires scolaires, harmonisation des soins buccodentaires dans les EMS). Une telle journée de dépistage avait déjà été organisée en 2012.

Informations pratiques :

Vous avez repéré une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée ou par e-mail.

LAISSER UNE RÉPONSE

Merci d'entrer votre commentaire!
Merci d'entrer votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.