La population neuchâteloise dit « OUI » à la RFFA et à la loi sur les armes

0
58

À l’occasion de la votation fédérale du dimanche 19 mai 2019, la population neuchâteloise a accepté à 72,36% la loi fédérale relative à la réforme fiscale et au financement de l’AVS (RFFA). Elle a également dit « OUI » à 72,60% à la mise en œuvre d’une modification de la directive de l’UE sur les armes (loi sur les armes). Le taux de participation s’élève à 39,35%.

Le Conseil d’État salue l’acceptation, par 31’094 voix (72,36%) contre 11’879 voix (27,64%), de la loi fédérale relative à la réforme fiscale et au financement de l’AVS (RFFA) par les Neuchâteloises et Neuchâtelois, qui ont ainsi suivi sa prise de position en faveur de cette réforme équilibrée. La RFFA permettra une régularisation des pratiques fiscales en adéquation avec les nouvelles exigences internationales. Elle offrira également un renforcement opportun du système de solidarité intergénérationnelle en consolidant financièrement l’AVS et ce sans réduction des prestations ni report de l’âge de la retraite.

L’acceptation de la RFFA lors de cette votation fédérale marque également le coup d’envoi des réformes fiscales cantonales votées en mars par le Grand Conseil avec notamment une baisse de l’imposition des personnes physiques qui bénéficiera à l’ensemble des contribuables neuchâtelois. Ce « OUI » à RFFA, affirmé dans le canton par toutes les communes et avec l’un des résultats les plus marqués du pays, démontre la forte attente que partagent les Neuchâteloises et Neuchâtelois quant à la nécessité de ces réformes.

Un second objet était soumis au peuple en ce dimanche 19 mai 2019. Les Neuchâteloises et Neuchâtelois ont dit « OUI » par 31’738 voix (72,60%) contre 11’979 voix (27,40%) à la mise en œuvre d’une modification de la directive de l’UE sur les armes (loi sur les armes). Le Conseil d’État se réjouit de ce « OUI », lui qui avait également fait campagne en faveur de la loi sur les armes. Cette révision de la loi apporte des améliorations contre l’utilisation abusive des armes et modifie les formalités administratives pour une partie des tireurs sans toutefois remettre en question la tradition du tir. Grâce à ce « OUI », l’importante coopération avec les États Schengen et Dublin est préservée.

Le taux de participation s’élève à 39,35%.

Pour la première fois lors de cette votation fédérale, les résultats ont été transmis par les communes à l’aide du nouveau logiciel SyVOTE de gestion des élections et votations. Cet outil intègre toutes les phases du processus d’organisation d’un scrutin : le dépouillement des bulletins, la saisie par les communes des résultats d’une votation, le calcul des résultats des votations et élections, ainsi que la publication de ceux-ci sur Internet. À ce sujet, les résultats sont dorénavant également présentés sous une forme cartographique. La solution sera utilisée la prochaine fois pour les élections fédérales.

Vous avez repéré une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée ou par e-mail.

LAISSER UNE RÉPONSE

Merci d'entrer votre commentaire!
Merci d'entrer votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.