19 millions pour le plan général d’évacuation des eaux

0
29
Image par PublicDomainPictures de Pixabay

Lors de sa séance du 25 novembre prochain, le Conseil général sera amené à se prononcer sur une demande de crédit-cadre de 19 millions pour la période 2020 à 2030, en vue de la réalisation de mesures PGEE et de l’amélioration du réseau d’évacuation des eaux des différents villages de la commune.

- Publicité -

Par le biais de cette demande de crédit-cadre, l’objectif du Conseil communal est de poursuivre la consolidation et le maintien de la valeur du système d’évacuation des eaux de l’ensemble de la commune à travers une planification stratégique des investissements pour les dix prochaines années.

Cette planification permettra alors de résoudre les problèmes déjà identifiés et d’anticiper des problèmes à venir en mettant en œuvre les mesures PGEE importantes encore non réalisées et de nouvelles jugées nécessaires au bon fonctionnement du réseau.

En effet, la réalisation de ces mesures permettra de diminuer les eaux parasites et, par conséquent, le volume des eaux traitées et épurées dans les trois stations d’épuration de notre commune.

De plus, au vu des changements climatiques déjà constatés ces dernières années, la mise en séparatif de certains quartiers permettra de diminuer le risque d’inondations des bâtiments lors de violents orages avec trombes d’eau ou des gros épisodes pluvieux auxquels notre région doit faire face chaque année.

La planification des investissements à consentir sur le long terme est faite parallèlement au lissage du montant de la taxe d’épuration. Celle-ci devra dès lors être augmentée de 30 centimes dès 2021 et de 10 centimes en 2029 pour atteindre finalement 2.85 francs/m3, soit un montant proche de la moyenne cantonale qui se situe aujourd’hui à 2.83 francs/m3.

Vous avez repéré une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée ou par e-mail.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.